Madagascar : fermeture de la pêche aux langoustes jusqu’ en mois de décembre

ecapital
2 Min de Lecture

Cette mesure suivant le décret pris par le gouvernement malgache depuis 2003, interdit la pêche, la vente, l' achat, le transport ainsi que le colportage et la mise en conservation de la langouste pendant cette période de trois mois.

Selon le ministère de la Pêche, cette fermeture est indispensable pour le développement des langoustes afin qu' elle atteigne l' âge de la reproduction ainsi que pour empêcher l' exploitation massive faite par des pêcheurs traditionnels pendant la période de ponte passant du mois d' octobre à décembre de chaque année.

Etant donné que l’exploitation des langoustes soit une source de devises pour Madagascar, cette fermeture contribue au grossissement des langoustes mis sur le marché dont la taille ne devrait pas mesurer en dessous de 20 cm. Pourtant, les pêcheurs prennent les langoustes hors calibre (moins de 20 cm) ou des femelles en ponte.

- Advertisement -

Notons que les langoustes sont les principaux produits d’exportation de la région Anosy, à l' extrême sud-est du pays, et qui font vivre trois districts notamment Amboasary Sud, Betroka et Fort-Dauphin.

Pour le cas de Fort-Dauphin seulement, 90% de sa production de langouste sont destinés à l' exportation, et le 10% restant, pour la consommation locale. La grande île compte 5 espèces de langoustes néritiques dans le sud-est malgache mais les langoustes rouges sont les plus prisés à l' extérieur.

En 2008, la grande île a pu exporter 207 tonnes de langoustes, 67 tonnes en 2009 et 201 tonnes l' année dernière. Cette exportation ne représente que le 0,01% du marché mondial de langouste.