Lancement des travaux de pavage de rues à Porto-Novo

Afriquinfos Editeur
4 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

L'objectif global du projet est de contribuer à l'amélioration du cadre de vie et des conditions de circulation dans la ville de Porto-Novo. De façon spécifique, il est question d'améliorer substantiellement l'environnement urbain et la situation sanitaire des zones concernées par le projet, d'améliorer la circulation dans la ville de Porto-Novo et de renforcer les capacités de la commune de Porto-Novo en matière de gestion des infrastructures urbaines.

Le montant total du financement de ce projet est de 5.552 millions de Francs CFA hors taxe. La part de la Boad est estimée à quatre milliards de Francs CFA. Le budget national y contribue à 1.527 millions de Francs CFA, soit 1.801,86 millions de Francs CFA toutes taxes comprises. Pour sa part, la mairie de Porto-Novo, a apporté un soutien financier de 25 millions de Francs CFA hors taxes, soit 29,5 millions de Francs CFA toutes taxes comprises.

Pour ce qui est de la consistance générale du projet, il s'agit du pavage et de l'assainissement des rues suivantes pour un linéaire total de 5,2 kilomètres. La voie de Médédjonou sur 1,3 kilomètre de chaussée principale, la rue Carrefour Y – Maison des jeunes sur 1,1 kilomètre de chaussée principale, la pénétrante de Dowa sur 1,3 kilomètre de chaussée principale, Carrefour pharmacie Adjibadé – Carrefour Dodji rails sur 1 kilomètre de chaussée principale, la rue 30 à Vèkpa sur 500 mètres de chaussée principale, la construction du bras du collecteur primaire d'eaux pluviales dans le bassin F de la ville sur un linéaire total de 2,7 kilomètres.

- Advertisement -

Le maire de la ville de Porto-Novo, Moukaram Océni, a signalé que c'est un honneur mêlé de joie et de fierté qui l'anime à l'ocasion du lancement de cette première phase des travaux de pavage et d'assainissement de rues dans la ville de Porto-Novo, en remerciant le gouvernement pour le choix des rues et son soutien en ce qui concerne les grands travaux de développement. Il a également souhaité qu'intervienne d'ici à là, la programmation de la deuxième phase desdits travaux.

Le président de la Boad, Christian Adovèlandé, a rappelé les missions de cette institution, qui se résument entre autres, à la promotion des Etats, à leur équilibre et à un meilleur cadre de vie. En outre, il a signalé que l'institution dont il a la charge va poursuivre avec ses appuis visant à renforcer les capacités des Etats membres en matière de décentralisation. Citant en exemple quelques projets en cours d'exécution tels que le développement de l'énergie solaire, le port fluvial lagunaire, il a confirmé que la Boad ne va pas s'arrêter en si bon chemin.

Selon le ministre Ahanhanzo-Glèlè, ce projet va avoir pour impact la réhabilitation des infrastructures, la réduction du coût du transport, le développement des industries de transport, la création d'emploi et l'utilisation de la main-d'œuvre locale, la promotion des petites et moyennes entreprises puis celle des matériaux locaux de construction.

Par ailleurs, il a déclaré qu'à partir du lancement de ces travaux, les villes d'Abomey-Calavi, de Kétou, de Savè, de Tchaourou, de Djougou et d'Abomey vont aussi bénéficier du financement de la Boad.

Cette cérémonie a été rehaussée par la présence du ministre des Transports et des Travaux publics, Lambert Koty, de l'ambassadeur du Bénin près la République de Chine, Jean-Claude Sèdozan Apithy et des sages et têtes couronnées de la ville de Porto-Novo.