Afrique du Sud/Prochaines élections: Pravin Gordhan appelle l’ANC à s’unir

Afriquinfos 3 Vues
2 Min de Lecture

Durban (© Afriquinfos 2017)-  L’ancien ministre sud-africain des Finances, Pravin Gordhan, invite son parti, l’ANC, au rassemblement avant les échéances électorales.

Des tensions se sont accentuées au sein du parti de Nelson Mandela depuis son limogeage controversé il y a 10 jours. Lors d’un service commémoratif tenu à Durban en l’honneur de l’icône anti-apartheid Ahmed Kathrada, son discours a été plusieurs fois interrompu par des chants pro-Zuma.

Pravin Gordhan, à couteau tiré avec le président sud-africain, n’a pas manqué de critiquer sa gouvernance. “Où est l’unité dans l’ANC? Tout le monde a déclaré que nous nous respecterions et trouverons des solutions aux différences dans nos structures. Vivons selon ce principe. Camarades, laissez-moi vous dire une chose: si nous ne pouvons pas nous unir entre nous, il n’y a pas d’espoir pour nous en 2019, souvenez-vous de cela.

Nous ne pouvons pas continuer à nous battre entre nous, nous allons perdre la confiance des gens de divers horizons, de toute l’Afrique du Sud, et ce n’est pas ce qu’on veut”, a-t-il déclaré devant l’Assemblée.

Pour justifier le remaniement ministériel du 30 mars, le président Jacob Zuma se serait appuyé sur un rapport des renseignements mettant en cause la loyauté de Pravin Gordhan. L’ex-ministre des Finances est soupçonné d’avoir noué des liens à l‘étranger pour tenter de pousser le chef de l‘État à la démission.

Suite au limogeage de Pravin Gordhan, deux grandes agences de notation financière internationales, Fitch et Standard & Poor’s ont abaissé la note souveraine du pays en catégorie spéculative, sanctionnant un vaste remaniement ministériel controversé.

 

BELLA EDITH & VIGNIKPO AKPENE