Les Tchadiens élisent leurs conseillers municipaux

Afriquinfos Editeur 11 Vues
1 Min de Lecture

Dans beaucoup de bureaux de vote de la capitale, il n'y a pas affluence des électeurs, a constaté Xinhua. "La démocratie à la base se développe. Son enracinement dans notre pays devient une réalité", a déclaré le président Déby Itno après avoir accompli son devoir civique dans un bureau de vote de la capitale. Il a par ailleurs appelé tous ses compatriotes citadins à sortir massivement pour choisir les gestionnaires de leurs villes.

Contrairement à la dernière élection présidentielle boycottée par l'opposition, tous les partis politiques ont participé au scrutin qui s'est déroulé, toutefois, en l'absence d'observateurs internationaux.

A l'instar des scrutins précédents, le taux de participation reste la plus grande inconnue des élections communales.

Les bureaux de vote doivent être fermés à 18h00 heures locales (17h00 GMT). Les militaires ont voté samedi pour encadrer le scrutin de dimanche où un million d'électeurs étaient attendus. Le scrutin sera organisé dans les autres agglomérations plus tard.

Initialement prévues en juin 2011, ces élections communales ont été reportées à plusieurs reprises.

Le Mouvement patriotique du salut du président Déby Itno entend gagner la majorité des villes, après sa victoire écrasante lors des législatives de février 2011.