RDC : le dossier RFI sera remis à l’autorité de régulation pour une décision définitive

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Il a fait savoir que la coupure du signal de RFI est "une mesure conservatoire prise à l'encontre de RFI pour violation des principes édictés dans le cahier des charges des médias audiovisuels en RDC et des dispositions pertinentes de la convention liant le gouvernement congolais à la chaîne publique française".

M. Mende avait décidé de couper le signal de RFI pour protester contre la façon dont elle traite de la situation post-électorale en RDC.

"Il y a comme une volonté délibérée de créer une situation confuse qui peut nous entraîner dans des affrontements entre Congolais, et ça nous n'apprécions pas", avait-il déclaré.

- Advertisement -

Le 23 décembre dernier, jour de prestation de serment de l' opposant Etienne Tshisekedi, initialement prévue au stade des Martyrs de Kinshasa, les émissions de RFI étaient brouillées, les autorités congolaises lui reprochant d'avoir donné les " itinéraires" du lieu de rendez-vous.

La réélection de Joseph Kabila est contestée par l'opposant Etienne Tshisekedi, autoproclamé "président élu".

Le signal de RFI avait été totalement interrompu de juillet 2009 à octobre 2010, soit 15 mois jour pour jour, sur l'ensemble du territoire national.

Kinshasa accusait alors la radio de développer "une campagne systématique de démoralisation des forces armées de la RDC (FARDC), et ce, malgré plusieurs avertissements".