Le leader présumé d’Al-Qaïda en Egypte nie tous liens avec le groupe terroriste

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

 

 M. Adel, dont le vrai nom est Mohamed Ibrahem Mekkawi, est entré en conflit avec Al-Qaïda concernant un plan d’action et s’est séparé du groupe en 1989, a-t-il déclaré à son arrivée du Pakistan.

 Il est ensuite entré dans l’organisation al-Gama’a al-Islamiyya et s’est marié à la petite-fille du fondateur de l’organisation basée au Pakistan, et est maintenant de retour en Egypte pour être jugé, selon le média. Commentant les informations selon lesquelles il aurait été choisi comme leader d’Al-Qaïda à la mort d’Oussama ben Laden, M. Adel a nié tous liens avec l’organisation terroriste, ajoutant ne pas avoir commis d’actes violents contre une quelconque entité.

« Malheureusement, Al-Qaïda a exploité mon nom pour couvrir l’identité du troisième leader, dont le nom est Mohammad Salah Zidan », a-t-il déclaré, cité par MENA. Cependant, il n’est pas entré dans les détails.

- Advertisement -

 « Al-Qaïda est une industrie américano-israélienne et je suis contre Israël et la domination américaine », a déclaré M. Adel.

 « Je n’ai eu aucun contact avec l’autorité égyptienne, et je suis ici en Egypte pour être acquitté », a-t-il poursuivi. Les forces égyptiennes de sécurité ont été informées de l’arrivée de M. Adel, et ont donc surveillé tous les avions en provenance d’Asie de l’est, selon des sources officielles à l’aéroport. Autrefois officier dans les forces spéciales égyptiennes, Saïf al-Adel est recherché depuis 1994 par les autorités égyptiennes pour son rôle dans un groupe extrémiste. Il aurait dirigé temporairement Al-Qaïda à la mort d’Oussama ben Laden en mai 2011.