L’ONU suggère de créer un mécanisme pour traiter des problèmes du Sahel

Afriquinfos Editeur 5 Vues
1 Min de Lecture

M. Pascoe a présenté les résultats de la mission d'évaluation inter-agences déployée par le secrétaire général de l'ONU pour examiner l'impact de la crise libyenne sur la région du Sahel. "Certains problèmes sont directement liés à la chute du régime de Kadhafi en Libye, mais les interlocuteurs de la mission ont souligné que la plupart des problèmes sont plus anciens", a-t-il dit.

B. Lynn Pascoe a expliqué que pour "être en mesure d'affronter les défis dans la région du Sahel et pour avoir un impact global et de long terme, il faut mettre en place un mécanisme qui réunirait tous les pays affectés et les principaux acteurs extérieurs d'une manière coordonnée afin de discuter des problèmes et concevoir des solutions".

Il a rappelé que les efforts africains et ceux de l'ONU pour traiter les problèmes de la région sont dispersés à travers plusieurs organisations et groupes. Aucune des missions de l'ONU dans la région n'a un mandat couvrant l'ensemble du Sahel.

Le secrétaire général adjoint a insisté sur la dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire au Sahel.