Le Botswana suspend ses importations de porc d’Afrique du Sud suite à la grippe porcine

Dans un communiqué de presse ce mardi, le directeur des services vétérinaires Philemon Motsu a déclaré que tous les permis d'importation émis sur ces produits étaient annulés.

"Les éleveurs de porcs sont incités à faire preuve de vigilance et à surveiller l'apparition de signes de cette maladie dans leur bétail", a-t-il dit, ajoutant qu'il encourageait les agriculteurs à signaler tout signe clinique suspect au service vétérinaire le plus proche.

Ce service reste dans l'attente de davantage d'informations épidémiologiques et de résultats de laboratoires des autorités vétérinaires sud-africaines. M. Motsu a déclaré que ses services informeraient le public de toute évolution ultérieure.

Selon un rapport du gouvernement sud-africain soumis le 13 janvier à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), des porcs contaminés ont été détectés dans un abattoir de la province particulièrement peuplée de Gauteng, extérieure à la zone de contrôle de PPA. La première contamination a été signalée le 6 janvier et ce foyer a enregistré jusqu'à présent 35 cas et 28 morts. Une enquête est en cours pour découvrir la source de l' épizootie.

Il s'agit du deuxième coup dur pour l'Afrique du Sud cette année après le foyer de fièvre aphteuse constaté dans la province de Mpumalanga dans l'est du pays. Le foyer de fièvre aphteuse, également observé en début de ce mois, est attribué à un possible contact avec des espèces sauvages. Cette épizootie, qui n'affecte que le bétail, a entraîné six infections mais aucun décès n'est jusqu'à présent à déplorer.

Face à ce foyer de fièvre aphteuse, le gouvernement botswanais a interdit toutes les importations de tous les animaux biongulés, de produits frais de ces animaux et de nourriture destinées à ce bétail en provenance d'Afrique du Sud. Tous les permis d' importation de tels produits d'Afrique du Sud ont été invalidés.

La peste porcine africaine est une maladie virale contagieuse affectant les porcs et ayant pour principaux symptômes des fièvres et hémorragies. Ce virus infecte les cochons domestiques, phacochères, potamochères, ainsi que les tiques molles. Elle peut survivre plusieurs mois dans les produits porcins frais ou traités.

La PPA est endémique de la région d'Afrique sub-saharienne et est restée confinée au continent dont elle tire son nom jusqu'en 1957, quand cette maladie a été observée à Lisbonne au Portugal. D' importants foyers de PPA en Afrique sont régulièrement signalés à l'OIE. Le plus récent foyer de PPA hors d'Afrique s'est déclaré en début 2007 en Géorgie, et s'est par la suite propagé en Arménie, en Azerbaïdjan, en Iran et en Russie

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés