Tunisie : Mohamed Brahmi et Chokri Belaïd tués par la même arme via le même mode opératoire.

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

Lors d' une conférence de presse, M. Ben Jedou a ajouté que les assassins de Mohamed Brahmi ont repéré, observé et suivi leur victime quelque temps avant le passage à l' action. Le défunt a été descendu jeudi 25 juillet vers 12H10 environ (heure locale) par rafale de 14 balles à courte distance tout près de sa maison au nord de Tunis.

D'après les conclusions tirées des rapports des services de la direction générale de la police technique, l' arme utilisée dans l'assassinat des deux opposants (Belaïd et Brahmi) portait la même signature (une arme semi-automatique)

L'arme utilisé pour abattre Mohamed Brahmi est la même qui a servi à assassiner Chokri Belaïd, a souligné M. Ben Jedou.

Le ministre tunisien a révélé le nom des meurtriers de Chokri Belaïd : il s' agit entre autres de Boubaker Hakim, un terroriste parmi les plus dangereux faisant objet d' une série d' avis de recherche au niveau international notamment en France. Il était également recherché en Tunisie pour détention et trafic d' armes sur le sol tunisien.

Un portrait de Boubaker Hakim a été visionné lors de la conférence de presse alors que le ministre de l' Intérieur s' adressait aux représentants des médias tunisiens et étrangers.

D' un autre côté, le ministre tunisien de l' Intérieur a révélé une liste de 14 personnes impliquées dans l' assassinat de l' opposant Chokri Belaïd (le 6 février 2013) dont 4 en état d' arrestation, 8 en état de fuite et deux gardées en état de liberté.