Le petit conseil de Christine Lagarde à Paul Biya pour recadrer le développement du Cameroun

ecapital
1 Min de Lecture

«Un choix judicieux des affaires s’impose», a lancé Christine Lagarde à Paul Biya dans un discours lors du dîner offert à la patronne du FMI par le président camerounais, le jeudi 07 janvier. «Tous les efforts du Gouvernement pour faciliter l’essor économique ne pourront porter des fruits sans une amélioration du climat des affaires.

Je veux parler d’une nouvelle philosophie de l’encouragement des forces vives du Cameroun et non pas l’introduction de nouvelles incitations financières, de régimes dérogatoires ou de forums d’investissement lancés à grand renfort de publicité», a-t-elle indirectement dénoncé dans son discours.

Madame Lagarde suggère cependant aux autorités de Yaoundé de désormais sélectionner les projets à valeur ajoutée avérée. « Il faut se résoudre à admettre que malgré les besoins, on ne peut pas tout faire tout de suite. Il convient de se concentrer sur les infrastructures essentielles, sur les projets bien avancés, au lieu d’en multiplier indéfiniment», a-t-elle en outre conseillé, tout en se félicitant des investissements effectués ces dernières années dans les infrastructures de base aux effets structurants, en citant le Port en eau profonde de Kribi et le barrage de Lom Pangar.

- Advertisement -

Akpene Vignikpo