Les pays est-africains adopteront un visa touristique unique

Afriquinfos Editeur 6 Vues
2 Min de Lecture

Les ministres du Kenya, de l'Ouganda, du Rwanda, du Soudan et du Burundi vont finaliser la modalité de l'utilisation des cartes d'identité nationales (ID) comme documents de voyage avant le 15 octobre 2013.

S'exprimant au cours de ce sommet de l'EAC sur les infrastructures, le président kenyan Uhuru Kenyatta a indiqué que les autorités de la douane et du revenu des cinq pays s'effocent de réaliser la libre circulation des personnes au sein de l'EAC en janvier 2014.

"Nous avons eu d'énormes progrès en ce qui concerne le visa touristique unique et la circulation des personnes à travers l'utilisation des cartes d'identité, des cartes des électeurs, des cartes des étudiants pour permettre la libre circulation de nos gens dans nos pays", a-t-il déclaré.

Pour les observateurs de l'industrie touristique, le visa commun facilitera les arrangements de voyage pour ceux qui veulent visiter les attractions touristiques de l'Afrique de l'Est.  

Les pays de l'EAC cherchent à adopter un passeport et un visa commun depuis 2005, tandis que la réalisation des initiatives bute sur les problèmes de sécurité, l'insuffisance des infrastructures et des désaccords sur les barèmes de visa et la modalité de partage des revenus.

Selon le président kenyan, l'EAC a le poteniel d'attirer les investisseurs et de constituer un marché de plus de 200 millions de personnes.