Les Assemblées 2018 de la Banque africaine de développement prennent fin dans un climat de satisfaction générale

Busan (© 2018 Afriquinfos) –  Les 53e Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement se sont achevées, vendredi 25 mai 2018 à Busan, en Corée, dans un climat de satisfaction générale marqué, notamment, par la décision du Conseil des gouverneurs d’autoriser l’ouverture des consultations en vue de l’augmentation générale du capital de la Banque.

A l’issue de sa troisième et dernière session, vendredi, le Conseil des gouverneurs a salué les performances de la Banque en 2017, qui a enregistré 8,7 milliards de dollars américains d’approbation et plus de 7 milliards de décaissements, des résultats jamais atteints depuis sa création en 1964.

« Nous, gouverneurs, réunis à Busan, prenons note de l’augmentation des décaissements en 2017, la plus élevée de l’histoire de la Banque. À cet égard, nous saluons les réalisations de la Banque et l’encourageons à faire plus en matière d’efficience et d’impact sur le développement », souligne le communiqué final de la réunion.

Grâce à ses bonnes performances, la Banque a pu accroître son revenu net. Sa gestion prudente des risques financiers et opérationnels a ainsi permis d’affecter un volume sans précédent dans l’histoire de la Banque aux réserves. Elle a également permis à la Banque de maintenir sa note AAA auprès des plus importantes mondiales de notation.

Les 80 gouverneurs de la Banque, qui représentent les 80 pays membres du Groupe de la Banque, régionaux et non régionaux conjugués, ont également souligné la nécessité d’avoir une Banque africaine de développement forte et financièrement viable, efficace, efficiente, responsable et axée sur les résultats.

Aussi ont-ils autorisé le Comité consultatif des gouverneurs à lancer des discussions sur l’augmentation générale du capital, dont l’objet est de permettre à la Banque de répondre aux besoins de financement de ses pays membres régionaux et d’atteindre ses objectifs de développement.

Pour les gouverneurs, cette augmentation du capital devrait être précédée par la présentation « d’un rapport stratégique bien ciblé sur le rôle du Groupe de la Banque dans le contexte de l’architecture global de développement et une évaluation des réformes pour accroitre la capacité de la Banque à réaliser ses objectifs ».

Financements extérieurs et ressources internes

Les débats des 53e Assemblées annuelles ont également mis évidence la nécessité d’associer la recherche de financements extérieurs à la mobilisation de ressources internes, notamment, à travers une gestion plus efficace des finances publiques et une lutte sans merci contre les flux financiers illicites qui sortent du continent africain.

Les gouverneurs ont salué à cet égard « les efforts déployés par la Banque pour encourager les réformes de la réglementation financière, qui sont de nature à attirer les investissements institutionnels et mobiliser des financements mondiaux en faveur de l’Afrique, par le biais du Forum pour l’investissement en Afrique » prévu du 7 au 9 novembre 2018 à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Démarrées le 23 mai, en présence du Premier ministre rwandais Edouard Ngirente, dont le pays assure la présidence de l’Union africaine, de son homologue marocain Saadine Othmani ainsi que le maire adjoint de Busan Jae Min Park, les 53e Assemblées annuelles ont permis de discuter en sessions plénières et ateliers des meilleurs leviers pour « accélérer l’industrialisation de l’Afrique ».

Innocente Nice

 

Ces articles devraient vous intéresser :

L'Afrique du Nord face à la crise Covid : les deux scénarios économiques de la BAD
La Banque mondiale insiste sur la place cardinale de l'orthodoxie financière
Afrique/Agriculture : Adesina Akinwumi exhorte la jeunesse africaine à s’adonner à ‘’l’activité la p...
Accélérer la reprise économique post-Covid-19 : les pistes de la BAD pour l'Afrique de l'Ouest
Le Maroc reste le premier client la Banque africaine de développement
All Africa Business Leaders Awards 2019: Akinwumi Adesina succède à Paul Kagamé
COP25 : un Guide intégrant toutes les initiatives mondiales de développement ciblant l’Afrique dévoi...
Le soutien de la BAD et de l’Union Africaine au Sommet mondial du Genre
Défis de développement en Afrique/Dr Mayaki du NEPAD: «Il ne s’agit pas uniquement de construire des...
La Banque africaine de développement classée au 4e rang des entreprises les plus attractives en Afri...
Africa CEO Forum 2018: NSIA et Sanlam arrachent le prix de la meilleure Société africaine de l'année
La BAD encourage les entreprises africaines à se mobiliser en faveur de la jeunesse africaine
Les 55è Assemblée annuelle de la BAD reportées en Août (Akiwumi Adesina)
Accusations de prévarication à la BAD : Obasanjo mobilise 10 présidents au secours d’Adesina
La BAD appelle les États-Unis à soutenir l’agriculture africaine
Afrique du Sud: une banque publique vient au secours de SAA au bord de la faillite
Zoom sur Antoinette Sayeh, deuxième personnalité africaine au poste de DGA du FMI
Le commerce intra-africain pourrait subir une augmentation de 15 % grâce à la mise en œuvre de la zo...
Économie Africaine : la production du café en Afrique en régression
Augmentation de son capital de 115 milliards d’USD: Comment la BAD compte mettre cette manne au serv...
BAD : Adesina disculpé, l'opposition entre membres africains et occidentaux reste de mise à un mois ...
Lutte contre le Covid-19 sur le continent : L'Union africaine va créer un fonds continental anti-COV...
Mary Robinson dirigera l'enquête indépendante sur le président de la BAD
Rwanda: Un nouveau Premier ministre méconnu de la scène politique

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés