Congo: La compagnie aérienne qui va tout changer

 

Cette rencontre qui se tient après le sommet des chefs d’Etat de la CEMAC du 14 juin dernier à la capitale gabonaise Libreville, revêt une grande importance dans le processus de négociations entre les pays membres de la CEMAC et le partenaire stratégique Air France.

Le ministre d’Etat congolais en charge des transports, Rodolphe Adada, a rappelé à ses homologues l’urgence pour la CEMAC de parvenir à un accord de partenariat avec Air France.

« Nous nous retrouvons ce jour à Brazzaville, siège de notre compagnie communautaire pour trouver ensemble les solutions idoines qui permettront à notre compagnie de prendre son envol. Le temps nous est compté, les ressources dégagées par nos Etats commencent à s’étioler, celles des institutions ne sont pas encore disponibles, les populations de la CEMAC veulent au plus tôt profiter de ce précieux outil d’intégration qui devra inéluctablement accompagner la libre circulation des personnes et des biens », a-t-il déclaré.

Une fois l’accord de partenariat conclu, Air France détiendra 34% du capital d’Air CEMAC, les pays de la communauté 5%, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) 15%, le reste des parts sera réservé au secteur privé. Avant Air France, les pays de la CEMAC ont eu des pourparlers avec les sociétés South Africa Airways et Royal Air Maroc qui n’ont pas abouti à la signature d’un accord de partenariat.

La compagnie Air CEMAC servira comme instrument de développement et participera au rapprochement des populations des Etats membres de la communauté. Son capital est fixé à 10 milliards de francs CFA.

Ces articles devraient vous intéresser :

CEMAC : 200 millions USD pour la création d'un fonds d'emplois jeunes
CEMAC : La délocalisation du siège de Bangui au menu d'un sommet vendredi à Libreville
La CEMAC veut plus d'intégration pour booster ses économies
La crise centrafricaine émousse le 20ème anniversaire de la CEMAC
La tenue du sommet de la CEMAC à Libreville remet Ali Bongo au-devant de la scène africaine
Air CEMAC : Difficiles négociations avec Air France pour le partenariat stratégique
CEMAC : Le FMI juge la politique monétaire limitée par le système de taux de change fixe accroché à ...
Le Maroc est le premier investisseur africain dans les zones de la CEMAC et de l'UEMOA
Tenue mercredi à Brazzaville du 11ème sommet des chefs d'Etat
Cameroun : Chute des prix du pétrole, la zone CEMAC exposée à des "difficultés" pour les b...
CEMAC : Maintien du siège à Bangui et aide de 25 milliards FCFA pour la sécurité en RCA
La CEMAC lance la riposte contre la polio en recrudescence dans la région
Les nouvelles règles sur la valeur en douane de l'OMC ne sont pas appliquées dans la CEMAC
CEMAC : Yvon Songuet, directeur général de la BDEAC, emporté par le changement de pouvoir en RCA
Les banques du continent estiment que la dette chinoise n’est pas un problème
L'Afrique centrale envisage également réformer le franc CFA
Centrafrique : Contraction de la croissance à - 14% contre 3,3% de prévision en 2013
Un haut responsable de la future Air Cemac éclaire sur l'actionnariat de la compagnie
Afrique centrale/Economie : Sassou N'Guesso plaide pour une « présentation avantageuse » de la sous-...
Plaidoyers croisés pour une redistribution des cartes dans l’UEAC, la sous-région la plus statique d...
Michel Djotodia annonce un retour progressif de la sécurité en République centrafricaine
Cemac : les experts préoccupés par la sécurité aérienne dans la sous-région
CEMAC : Les prévisions de croissance révisées de 3,2 à 2,6%
La carte rose pour renforcer l'intégration dans la CEMAC

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés