Les Ivoiriens confiants en dépit d’une prestation en demi-teinte des Eléphants

Afriquinfos Editeur 10 Vues
1 Min de Lecture

"Ce n'est que le premier match. Soyons plutôt indulgents. Moi, j'attends notre seconde rencontre pour tirer une conclusion", fait savoir Fofana Pakenan, un artisan tailleur.

"L'Espagne a mal commencé la Coupe du monde mais au finish a été champion", argumente-t-il.

"A tous ceux qui disent et redisent +On a gagné mais on n'a pas été convaincants+ je pose juste une question : Et si on avait été étincelant, donc convaincant mais qu'on avait perdu par un petit but, quels sentiments vous auraient animés ?", interroge Charles Pemont, enseignant de son état, qui se réjouit que les Eléphants soient entrés "lentement mais sûrement dans le championnat".

Il attribue la "contre-performance" des Eléphants au besoin d’acclimatation et "d'huiler la machine" surtout que "le Soudan n’est pas une petite équipe qui aurait pu à tout moment les mettre en difficulté".

Il estime que cette victoire est "bonne pour le moral». Après cette première victoire, les Ivoiriens rencontrent jeudi leurs voisins Burkinabé qui ont concédé une première défaite (2-1) face à l'Angola.