La BAD en aide aux populations du nord-est du Nigeria souffrant de malnutrition sévère

Afriquinfos 4 Vues
4 Min de Lecture

ABUJA (© 2016 Afriquinfos) – Au cours du lancement de la campagne de nutrition des populations vivant à Borno, au nord-est du Nigeria, la Banque africaine de Développement (BAD), a fait un don nutritionnel d’une valeur d’un million de dollars UE à l’Etat de Borno. Un don qui vise à venir en aide à cette population du Nigeria qui croupit sous le joug d’une malnutrition sévère.

 

Ce don d’assistance d’urgence a été offert aux enfants, aux femmes et aux hommes de Borno. Ces personnes souffrent de la malnutrition et ont besoin d’une aide au plus vite, de la part de volontaires. L’aide de la BAD est consécutive à l’appel  émis à toute personne morale par un «Groupe de travail sécurité alimentaire et nutrition pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre», au nom de la communauté internationale. Une action ayant pour finalité d’éviter que la situation ne s’empire dans cette localité et de sauver des vies.

L’action de la BAD vient s’ajouter  à celle du Gouvernement nigérian, en plus des organisations humanitaires comme le PAM (Programme alimentaire mondial), l’UNICEF, et l’OCHA (Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU). Le don de la Banque Africaine de Développement servira à réduire 46% de la mortalité provoquée par la malnutrition sévère aiguë chez les enfants de moins de cinq ans dans l’État de Borno, et  réduire de 20% la mortalité infantile.

L’objectif est de traiter 11.468 enfants de l’État de Borno avec des aliments thérapeutiques, de fournir des micronutriments en poudre à 60.000 enfants âgés de 6 à 23 mois, et de renforcer la coordination et le suivi sectoriel au niveau de l’État nigérian. «Au Nigeria, pour l’année 2017, le secteur de la nutrition estime l’ampleur de la malnutrition sévère aiguë (MSA) à 296.601 cas dans l’État de Borno. Si ces enfants ne sont pas traités, on prévoit que 59.320 d’entre eux mourront. Cette intervention intensifiera les efforts déployés pour atteindre l’objectif qui est de s’occuper de 80% des cas estimés de MSA dans la région d’ici 2017», a informé le président de la BAD, Akinwumi Adesina, à son Conseil d’administration.

La situation économique et alimentaire au Nigeria

La situation économique et alimentaire au Nigeria est actuellement critique.  Plus de 2,5 millions d’enfants de moins de cinq ans subissent le poids de la malnutrition sévère aiguë, et ont une forte probabilité de mourir si tôt, comparativement aux autres enfants dans le monde.

En plus de cela, environ 7 millions de personnes sont aussi dans le besoin d’aide humanitaire. La croissance de l’insécurité dans la région a limité les activités agricoles et génératrices de revenus que font certains citoyens pour leur survie. Ce qui a un impact négatif sur l’économie du Nigeria. Au total 4,4 millions de Nigérians sont  victimes de l’insécurité alimentaire dans les États de Borno, de Yobe et d’Adamawa. 3,2 millions pour l’État de Borno seul.

Les rivalités dans le pays ont aussi impacté négativement le domaine de la santé. Par conséquent, il y a eu manque d’approvisionnement de produits de santé dans certaines régions, ce qui peut être fatal pour une partie de la population.

Rachel KOMI