Jeux africains: le Sénégal remet en cause l’arbitrage du match perdu face au Cameroun

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

« Mon équipe a bien joué face au Cameroun. On était venu pour remporter cette rencontre. Ce qui n'a pas marché, c'est l'arbitrage. Il faut de bons arbitres pour diriger les matches de football et ne pas frustrer certains joueurs », a déclaré lundi à Xinhua, l'entraîneur de l'équipe espoir (moins de 23 ans) de football du Sénégal, Abdoulaye Sarr.

« Les arbitres n'ont pas été justes. Cet arbitre n'était pas à la hauteur. Avec des arbitres comme ça, c'est très difficile de jouer correctement au football. Toutes leurs décisions ont été contestées, parfois même par les deux équipes», a poursuivi le coach sénégalais.

Le match a été très heurté entre deux équipes physiques et l'arbitre central de nationalité malgache, Nampiandraza Hamada a sorti, à plusieurs reprises, le carton jaune pour calmer l'engagement des joueurs.

- Advertisement -

Les Sénégalais ont terminé la rencontre à 10, après l'expulsion en deuxième période, du capitaine Stéphane Badji.

Malgré sa défaite, le Sénégal est néanmoins qualifié pour les demi-finales, et rencontre mardi, l'Afrique du Sud. Suivi, mercredi, de la seconde demi-finale, entre le Cameroun (vainqueur des trois dernières éditions en 1999, 2003 et 2007) et le Ghana.

« Nous demandons à la Confédération africaine de football (CAF) de désigner des arbitres correctes pour ces deux matches. Dans tous les cas, le Sénégal est prêt et entend saisir sa chance face aux Sud africains qui ne sont pas faciles à battre», expliqué Abdoulaye Sarr.

Les représentants de la CAF à Maputo n'ont pas voulu s'exprimer sur la question d'arbitrage.