Guinée/législatives : l’opposition insiste sur ses revendications politiques

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Dans une déclaration publiée lundi, l'opposition a réaffirmé sa volonté et sa détermination d'unir ses forces et d'agir solidairement dans le combat pour des élections libres, justes et transparentes.

L'ADP et le Collectif ont émis deux préalables à leur participation au dialogue relatifs à la libération inconditionnelle de toutes les personnes arrêtées suite à la marche du 27 septembre et au gel de toutes les activités de la CENI, y compris celles de ses démembrements, sur le processus électoral jusqu'à l'aboutissement du dialogue politique envisagé.

"En tout état de cause, les deux blocs politiques ne reconnaîtront aucune action posée par la CENI et ses démembrements depuis le mois de mai 2011", indique la déclaration.

- Advertisement -

Dans le cadre du dialogue en perspective, les deux blocs politiques soutiennent et encouragent les efforts de médiation en cours que mène le Comité de facilitation présidé par l'archevêque de Conakry, Mgr Albert Gomez, et se félicitent des avancées " significatives" déjà obtenues.

L'Alliance et le Collectif ont "pris acte" de la rencontre organisée à l'initiative du président guinéen Alpha Condé avec des leaders de certains partis politiques, non sans déplorer le caractère ''subjectif'' et ''discriminatoire'' qui a présidé au choix des partis invités.

"Les deux blocs estiment que le message délivré par le chef de l'Etat à cette rencontre pourrait, s'il est traduit immédiatement en actes concrets, permettre l'ouverture d'un dialogue constructif et la relance, sur des bases consensuelles, du processus électoral ", conclu la déclaration de l'opposition.