Gouvernement Kebzabo: Equipe de mission, avec des chevronnés à des postes-clés

Afriquinfos Editeur
3 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Ndjamena (© 2022 Afriquinfos)- Le Tchad dispose d’un nouveau gouvernement d’union nationale depuis ce vendredi  14 octobre 2022, selon un décret lu en direct depuis le Palais présidentiel, par le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Gali Ngotte Gata.

Le nouvel exécutif ouvrant la voie à la deuxième phase de la transition est composé de 44 membres, dont 4 ministres d’Etat, 27 ministres avec portefeuille, 3 ministres délégués et 10 Secrétaires d’Etat. Il comprend des nouvelles figures à l’instar de l’Ambassadeur Mahamat Saleh Annadif à la tête de la diplomatie tchadienne, M. Laouken Kourayo Medard à la Production et Transformation Agricole, Dr Tom Erdimi à l’Enseignement Supérieur ou encore M. Mahamat Alahou Taher qui sera aux commandes du Ministère des Télécommunications et de l’Economie Numérique.

Pour les anciens Ministres qui font leur retour, l’on peut citer M. Limane Mahamat à l’Administration du Territoire, Dr Ramatou Mahamat Houtouin à l’Energie, lit-on sur le site de la présidence tchadienne.

Les départements en charge de la Défense Nationale et de la Sécurité Publique conservent leurs titulaires, respectivement les Généraux Daoud Yaya Brahim et Idriss Dokony Adiker. Comme eux, quelques autres Ministres du Gouvernement sortant conservent leurs sièges même si pour certains les appellations changent. C’est le cas de M. Tahir Hamid Nguilin aux Finances, au Budget et aux Comptes Publics, M. Djerassem Le Bemadjiel aux Hydrocarbures et à l’Energie, M. Moussa Batraki à la Prospective Economique et aux Partenariats Internationaux, tout comme M. Abdelkerim Mahamat Abdelkerim aux Mines, ajoute la présidence.

- Advertisement -

La Jeunesse et les Sports se séparent, ils seront désormais l’affaire de M. Mahamat Ahmat Lazina et M. Patalet Geo. L’Education sera dirigée par M. Moussa Kadam, un département qui change de titulaire comme celui de la Réconciliation Nationale confié à M. Abderaman Koulamallah. Ce qui n’est pas le cas du Ministère de la Santé et de la Prévention qui conserve son patron Dr Abdelmajid Abderahim. Au rang des figures des politico-militaires qui font leur entrée, l’on note M. Mahamat Assileck Halata qui se voit confier le département de l’Aménagement du Territoire, de l’Habitat et de l’Urbanisme.

L’équipe dont s’est entouré le Premier Ministre Saleh Kebzabo reflète ce pluralisme recherché dans une union nationale. On y retrouve de très vieux, de très jeunes, des politiciens professionnels, des personnalités issues du sérail et ceux qui pourraient être désignés comme des techniciens.

V.A.