Les acteurs culturels appelés à la réconciliation et à la paix

ecapital
1 Min de Lecture

Le ministre qui livrait une déclaration en prélude à la fête de la musique a réitéré l'appel du gouvernement ivoirien à promouvoir le dialogue culturel et la cohabitation pacifique.

"La fête de la musique est un grand rendez-vous artistique deux mois après la crise qui a fortement érodé la cohésion sociale dans notre pays", a fait remarquer M. Bandama.

A en croire celui-ci, pour cette raison l'édition de cette année a été placée sous le signe de la réconciliation.

- Advertisement -

Le ministre a par ailleurs expliqué que la culture est un domaine important en Côte d'Ivoire où plusieurs activités sont consacrées à l'art, et que les acteurs de se secteur ont leur partition à jouer dans le retour de la quiétude.

"Ce qui nous rapproche est plus fort que ce qui nous divise", a-t-il conclu.

La fête de la musique est célébrée dans une centaine de pays du monde tous les 21 juin de chaque année.

Elle vise à promouvoir et valoriser la pratique de la musique aux plans national et international.