Le PM chinois encourage un cadre de coopération renouvelé en Afrique (SYNTHESE)

Afriquinfos Editeur
4 Min de Lecture

Lors de son entretien avec le président nigérian Goodluck Jonathan, M. Li a déclaré que le renforcement de la coopération entre la Chine et le Nigeria, les économies les plus grandes et les plus peuplées en Asie et en Afrique respectivement, est non seulement bénéfique pour les deux peuples mais contribue aussi au développement et à la prospérité régionale et mondiale.

En tant que partenaires de coopération importants, la Chine et le Nigeria fournissent mutuellement des opportunités de développement, a indiqué M. Li au cours d'une conférence de presse conjointe avec M. Jonathan, tout en déclarant que sa visite au Nigeria a pour but de promouvoir l'amitié traditionnelle, de renforcer la coopération entre les deux pays dans tous les domaines, afin d'améliorer en permanence leur partenariat stratégique.

Le Nigeria est actuellement le troisième plus grand partenaire commercial en Afrique.

M. Li a aussi exprimé le voeu du gouvernement chinois d'élargir la coopération avec les autres pays africains, lors de ses rencontres séparées avec les présidents Jakaya Kikwete de la Tanzanie, Thomas Boni Yayi du Bénin, Faure Gnassingbe du Togo et le Premier ministre malien Moussa Mara, qui sont présents à Abuja pour participer au Forum économique mondial (WEF) sur l'Afrique 2014.

Ces dirigeants africains ont profité de cette occasion pour saluer le cadre de coopération Chine-Afrique que le Premier ministre chinois a proposé lundi à Addis Abeba, lors de sa visite au siège de l'Union africaine (UA).

L'industrie, les finances, la réduction de la pauvreté, la protection écologique, les échanges culturels, la paix et la sécurité ont été mis en évidence au cours de cette tournée africaine du Premier ministre chinois.

Selon Huo Jianguo, directeur de l'Académie chinoise du commerce international et de la coopération économique, la Chine et l'Afrique ont maintenu des liens stables et la Chine reste le premier partenaire commercial du continent pendant cinq années consécutives.

En 2013, le commerce entre les deux parties sont parvenues à 210,3 milliards de dollars, contre 250 millions de dollars en 1965. avec

Les investissements directs chinois en Afrique se sont élevés à 25 milliards de dollars l'an dernier. Plus de 2.500 entreprises opèrent dans multiples secteurs du continent africain.

De l'avis de M. Huo, la coopération sino-africaine tend à des investissements dans des joint-ventures et dans l'aide financière, d'une manière ordonnée et durable et bénéfique pour les deux parties.

Les entreprises chinoises pourraient construire davantage de zones industrielles avec leurs homologues locaux, dans des secteurs comme l'électroménager, les textiles, les vêtements et les produits de nécessité quotidienne, en répondant à la demande locale. Le Premier ministre chinois est arrivé mardi soir à Abuja, deuxième étape de sa tournée africaine, en provenance d'Addis Abeba.

Lors de son séjour à Abuja, M. Li assistera au Forum économique mondial (WEF) sur l'Afrique et rencontrera des dirigeants africains.