Bénin: le président Talon en guerre contre les manifestations religieuses de rue

Afriquinfos 12 Vues
2 Min de Lecture

Cotonou  (© 2017 Afriquinfos) –Le président du Bénin, Patrice Talon a reçu, samedi, les dignitaires musulmans du pays afin de mettre fin à leur colère.

Le premier de la République du Bénin a soutenu la décision du gouvernement d’interdire les manifestations religieuses dans la rue, surtout la grande prière du vendredi.

« Je voudrais vous prier d’être le relais de la communication nécessaire ». C’est la mission que le président du Bénin, Patrice Talon a confié à la communauté musulmane du pays, samedi, lors de sa réception au palais.

La communauté musulmane du Bénin était très en colère suite à la décision du gouvernement portant interdiction des prières et autres activités religieuses dans la rue et les espaces publics. Sur la liste d’activités interdites en plein air s’inscrivent la grande prière musulmane du vendredi. Des personnalités religieuses et politiques étaient nombreuses à monter au créneau pour dénoncer, ce qu’elles ont appelé, « une injustice contre la communauté musulmane ».

La rencontre avec Patrice Talon a été celle de la vérité. Le président a présenté les excuses de son gouvernement aux «impactés» des opérations de déguerpissement des artères et espaces publics en cours dans certaines villes du Bénin. En présence du ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement Abdoulaye Bio Tchané, et des ministres Joseph Djogbénou, Garde des Sceaux Ministre de la justice et de la Législation et Sacca Lafia, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, le chef de l’Etat a invité à ne pas « remettre en cause l’esprit de l’embellissement de nos grandes villes ».

Vignikpo Akpéné