Afrique du Sud : 23 personnes poursuivies pour décès liés à la circoncision

Afriquinfos Editeur 3 Vues
1 Min de Lecture

Les suspects devront répondre à plusieurs chefs d'inculpation et leur procès ouvrira bientôt, a indiqué la National Prosecuting Authority (NPA).

 La NPA tient les suspects responsables de la mort d'au moins 30 adolescents décédés dans sept écoles d'initiation de la province de Mpumalanga l'année dernière.

Dans d'autres régions du pays, une trentaine de décès ont été rapportés lors de la saison d'initiation de l'année dernière.

Des dizaines d'adolescents meurent chaque année pendant la saison d'initiation en Afrique du Sud.

Environ 300 initiés sont décédés au cours des cinq dernières années, alors que 2.000 d'entre eux souffrent de blessures graves, selon les chiffres officiels.

Selon les traditions locales, les initiations sont considérées comme un passage d'usage qui permet aux adolescents de devenir des hommes.

Le gouvernement estime qu'il est nécessaire de maintenir la tradition, mais a souligné que des normes sanitaires et de sécurité strictes doivent être appliquées.