Les braconniers d’éléphants tuent un ranger au Kenya

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

Dans un communiqué, la KWS a déclaré qu'Abdullahi Muhammed avait été abattu par des braconniers dans le ranch de Rukinga de Wildlife Works vendredi soir dernier.

Un autre ranger de la Wildlife Works a été tiré dessus et est actuellement soigné à l'hôpital. Les braconniers se sont enfuis et les autorités kényanes ont appréhendé un suspect interrogé par la police.

M. Mohammed, qui n'était pas armé, poursuivait des braconniers avec d'autres rangers de la Wildlife Works et de la KWS après avoir découvert un éléphant blessé.

"C'est la première fois en 15 ans qu'un de nos rangers est tué en service, et cela reflète une escalade des violences causée par la demande croissante d'ivoire sur les marchés orientaux, surtout en Chine", a déclaré Mike Korchinsky, PDG de la Wildlife Works, dans un communiqué.

"Tant qu'un marché illégal pour l'ivoire existe, ils sont en grave danger, et nous continuerons donc à soutenir les Kényans braves dans leur lutte pour protéger leur environnement local. Nous n'oublierons jamais le sacrifice qu'Abdullahi Mohammed, Ijema Funan et leurs familles ont fait aujourd'hui au nom de la conservation de la vie sauvage", a déclaré M. Korchinsky.

Le Kenya fait partie des pays africains où le braconnage est endémique, bien que ce fléau ait été interdit dans le pays en 1977.