Le gouvernement guinéen ressent une pression face aux délestages d’électricité en cette période de CAN

Afriquinfos Editeur
3 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

C'est ainsi que le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana a effectué une visite de terrain mercredi dans les centrales électriques de Tombo, où se trouve le gros du matériel de production énergétique de la capitale, ainsi que sur le site de Kipé où des groupes thermiques importés récemment par le gouvernement sont en train d'être installés, a appris xinhua de source officielle.

Cette visite consistait à faire un état des lieux des travaux de remise à niveau du réseau de production et de fourniture de courant dans cette ville qui en manque cruellement.

Mohamed Saïd Fofana a profité de cette tournée pour exhorter les travailleurs de la société Electricité de Guinée (EDG) à tout mettre en œuvre pour soulager les populations, à travers une amélioration de la fourniture de courant et il n'a pas manqué de rappeler que des efforts ont été tout de même faits par la société.

- Advertisement -

La direction générale de l'entreprise serait en ce moment à pied d'œuvre pour diligenter le processus de raccordement des groupes thermiques installés à Kipé, dans la banlieue de la capitale, comme l'a souligné le coordinateur général de l'EDG Abdoulaye Kéita, au lendemain des incidents enregistrés Conakry.

Les populations de Conakry ont laissé éclater leur colère dans plusieurs quartiers mardi dernier. C'était à la faveur de l'entrée en compétition du Syli national, qui devait affronter le Mali pour son premier match de la CAN.

Les manifestants s'étaient insurgés contre le manque de courant électrique à quelques minutes du début de la rencontre. Après avoir passé toute la journée à festoyer, en appelant de tous leurs vœux à la victoire du Syli.

La ville de Kindia, située à 150 kilomètres de la capitale, était elle aussi en ébullition jeudi.