Réunion lundi à Nouakchott des ministres des AE des "pays du champ"

Afriquinfos Editeur 5 Vues
1 Min de Lecture

Les ministres examineront les moyens de raffermir leurs liens de coopération en matière de lutte antiterroristes dans la zone sahélo-saharienne, indique-t-on de source diplomatique.

 La zone des pays du champ est marquée par des attaques terroristes et les prises d'otages occidentaux par Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI).

La réunion de Nouakchott devra également permettre l'examen d’une stratégie unifiée pour faire à la menace terroriste dans la sous-région.

Parmi les principaux défis auquel font face ces pays figurent, en plus du terrorisme, les trafics de tous genres, la difficulté de contrôler des frontières et la prolifération de l'armement issu de l'insurrection libyenne.

 Les  pays du champ disposent déjà d'un état-major conjoint situé à Tamnarasset en Algérie, à travers lequel ils échangent les renseignements pour coordonner leur action en vue de resserrer l'étau sur les salafistes armés qui s'activent dans la zone.

Cette rencontre de Nouakchott intervient à un moment où vient d'éclater dans le nord malien une nouvelle rébellion touareg contre le pouvoir central de Bamako.