Fin de la grève des commerçants de Labé en Moyenne Guinée contre l’insécurité

Afriquinfos Editeur 7 Vues
2 Min de Lecture

Les grévistes réclamaient plus de sécurité pour eux et leurs biens, après plusieurs attaques qui ont visé le marché de Labé, depuis un certain temps.

Des attaques perpétrées par des bandes organisées qui opèrent en treillis militaires avec des armes automatiques.

La dernière attaque enregistrée dans le marché central de la capitale de la Moyenne Guinée date de la nuit du samedi au dimanche dernier. Et les bandits auraient emporté quelques dizaines de millions de francs guinéens.

Il faut rappeler aussi que des cambistes avaient été délestés de leurs sacoches de devises étrangères (euros, dollars et FCFA) en plein jour par des hommes en armes, au marché central de Labé, il y a environ 3 mois.

L'état-major général des armées a annoncé récemment l' arrestation des présumés auteurs de cette attaque contre les cambistes.

Précisant que les 7 bandits qui sont accusés d'avoir commis cette opération, étaient tous des civils, bien que certains d' entre eux arboraient des treillis militaires et des bérets rouges.

Pour trouver une solution au mouvement de grève qui paralyse les activités commerciales dans cette cité située à 400 km de Conakry et non loin de la frontière sénégalaise, les autorités administratives auraient entamé des négociations avec les opérateurs économiques.

Et une réunion est prévue dans ce sens ce mercredi au gouvernorat de Labé, a appris xinhua de source officielle.