Guinée : grève des huissiers de justice pour protester contre la suspension de leurs activités

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

Selon la Chambre nationale des huissiers de Guinée, c'est depuis le mois d'avril 2011 que les exécutions des décisions de justice ont été "suspendues'' par le ministre de la Justice Maître Christian Sow.

"Le ministre aurait demandé aux autorités administratives à savoir les gouverneurs, maires et chefs de quartier de refuser l'exécution des décisions de justice dans leurs zones sans son autorisation expresse", souligne le mémorandum des huissiers.

Les mêmes consignes auraient été données par le ministre de la Justice au procureur général près de la Cour d'Appel de Conakry, le "seul habilité à délivrer les réquisitions d'exécution'', selon nos sources.

D'où la colère de la Chambre nationale des huissiers qui a décidé de suspendre ses activités à compter de ce lundi, ce jusqu'à nouvel ordre.

Du côté du ministère de la Justice, on réfute ces allégations à travers un point de presse lundi à la Cour d'Appel par le Procureur général près de la Cour d'Appel de Conakry, Hassane Diallo, et le Secrétaire général du ministère de la Justice, Moussa Kourouma.

Pour les conférenciers, il s'agirait simplement d'une incompréhension, et que le ministre de la Justice ainsi que le parquet général n'ont jamais décidé de "suspendre les exécutions des décisions judiciaires''.