Réunion ministérielle de haut niveau de la CEDEAO sur la fermeture des frontières terrestres du Nigéria aux marchandises à Ouagadougou

Ouagadougou, (© 2020 Afriquinfos). Une réunion ministérielle de haut niveau de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est tenue aujourd’hui 15 février 2019 à Ouagadougou, Burkina Faso.

Les ministres chargés des affaires, des finances et du commerce de la CEDEAO du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Niger, du Nigéria et du Togo se sont réunis pour évaluer la situation de la fermeture des frontières terrestres du Nigéria aux marchandises, poursuivre l’objectif global d’atteindre une solution acceptable par toutes les parties et proposer des actions pour la réouverture rapide des frontières terrestres du Nigeria pour la libre circulation des marchandises.

Le général Salou Djibo, président du Groupe de travail sur la libre circulation des personnes et des marchandises dans ses remarques à la cérémonie d’ouverture, a souligné que la réunion qui doit évaluer la situation de la fermeture des frontières terrestres du Nigéria aux marchandises et parvenir à une solution.

Dans ses remarques liminaires, S.E. Jean-Claude Kassi Brou, président de la Commission de la CEDEAO, a souligné l’importance de la libre circulation des personnes et des biens en tant que colle et fondement de tout processus d’intégration régionale. Ce qui, selon lui, continue d’être l’une des principales réalisations du processus d’intégration de la CEDEAO.

Le président Brou a souligné que la libre circulation des personnes et des biens est essentielle à la réalisation du marché commun de la CEDEAO et à la réalisation de la vision de la « CEDEAO des peuples », il a exhorté les participants à maintenir l’esprit de solidarité et à trouver une solution.

Roch Marc Christian Kabore, président du Burkina Faso et champion de la libre circulation de la CEDEAO, dont le discours a été lu par Paul Robert Tiendrebeogo, ministre de l’intégration africaine et burkinabé à l’étranger, a souligné la vision des pères fondateurs de la CEDEAO de rendre l’Afrique de l’Ouest économiquement forte , entièrement intégré sans barrières ni frontières.

Après délibérations lors de la réunion, les ministres sont parvenus à quelques recommandations, qu’ils ont présentées au champion de la libre circulation de la CEDEAO, S.E. Roch Marc Christian Kabore à la présidence de Ouagadougou.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés