Production de gaz en 2022 : le président sénégalais souhaite voir les premiers mètres cubes en 2022

Dakar (© 2020 Afriquinfos)-Plusieurs découvertes de gaz et de pétrole ont été faites au large des eaux sénégalaises et à la frontière maritime entre le Sénégal et la Mauritanie.

Macky Sall, a souhaité que la production des premiers mètres cubes de gaz démarre en 2022 et des premiers barils de pétrole en 2023, à partir des gisements découverts au Sénégal, a rapporté jeudi l’Agence de presse sénégalaise (APS).

« Pour moi, le first gaz en 2022 est fondamental, tout comme le first oil en 2023. Il faut que les procédures administratives suivent l’évolution de ces différents chantiers », a-t-il déclaré à l’ouverture mercredi du quatrième sommet du bassin sédimentaire MSGBC, commun à la Gambie, à la Guinée, à la Guinée-Bissau, à la Mauritanie et au Sénégal.

Le président sénégalais a demandé à la Société des pétroles du Sénégal (PETROSEN), à la COS-PETROGAZ et au ministère de l’Energie d’adopter les nouvelles procédures administratives dans le cadre de l’exploitation pétrolière et gazière.

Le président Sall a rappelé l’adoption d’une stratégie du gaz naturel dans la politique nationale de mix-énergétique, ajoutant que son gouvernement s’attèle à l’élaboration d’un plan directeur consacré à l’utilisation du gaz et du pétrole.

Il a annoncé qu’il compte doter son pays d’une loi sur le partage des revenus tirés de l’exploitation du gaz et du pétrole. « Cette loi doit encadrer l’utilisation de ces ressources financières et consacrer une part aux générations futures », a-t-il précisé, soulignant que le bassin sédimentaire MSGBC est loin d’avoir livré tout son potentiel.

I.N.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés