Insécurité dans le Sahel : Issoufou Mahamadou indexe la communauté internationale et plaide pour plus de moyens

Ouagadougou (© 2019 Afriquinfos)-  Le Président nigérien et président en exercice de la CEDEAO, s’est prononcé lors du Sommet de Ouagadougou, sur la situation sécuritaire dans la région du Sahel. Issoufou Mahamadou a appelé la communauté Internationale, qu’il estime être responsable de la situation qui y prévaut, à s’impliquer un peu plus dans sa résolution.

Pour Issoufou Mahamadou, la crise sécuritaire dans le Sahel est en grande partie due à la déstabilisation de la Libye. Le président en exercice de la CEDEAO ne mâche pas ses mots.  « Quand cette crise libyenne a été déclenchée en 2011, nous étions contre mais on ne nous a pas écoutés et on n’a pas pris les mesures nécessaires pour assurer, comme on l’a souvent dit, le service après-vente en Libye…la Libye a été « somalisée », l’Etat a été dissous, il y a un chaos à cause duquel toutes les armes accumulées dans ce pays ont été pillées et circulent dans le Sahel et au bassin du Lac Tchad entre les mains des terroristes ». Et le responsable de cette situation est tout trouvée « la responsabilité incombe à la Communauté internationale qui ne doit pas détourner son regard du Sahel et du Bassin du Lac Tchad », poursuit-il.

Au-delà du financement, les pays dits membres de la Communauté internationale, doivent contribuer à la dotation de la MINUSMA d’un mandat offensif. Issoufou Mahamadou insiste également sur le développement de la région qui selon lui, car explique-t-il « outre le niveau militaire, où la lutte contre le terrorisme est militaire à court terme, nous savons qu’à moyen et long terme, c’est le développement qui permettra de vaincre définitivement le terrorisme ».   

S.B.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés