Bissau: l’ONU prolonge une dernière fois sa mission et appelle au dialogue politique

Genève (© 2020 Afriquinfos)- La mission des Nations Unies en Guinée-Bissau sera prorogée pour la dernière fois jusqu’au 31 décembre. Cette résolution a été adoptée par  le Conseil de sécurité de l’ONU ce vendredi à l’unanimité prolongeant une dernière fois. Par ailleurs, le conseil a demandé  au gouvernement d’œuvrer en faveur d’un « dialogue inclusif ».

Le texte rédigé par le Niger demande à l’exécutif des mesures concrètes pour favoriser la paix, la sécurité et la stabilité dans le pays. Il réclame aussi des réformes urgentes pour lutter contre la corruption et le trafic de drogue et défendre les droits humains.

Présente depuis une vingtaine d’année, la mission appelée Binugbis a été progressivement réduite tandis que ses tâches ont été transférées notamment au Bureau des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (Unowas) et aux partenaires internationaux.

Cette adoption de la résolution de l’ONU intervient au  lendemain de l’investiture du candidat donné vainqueur de la présidentielle par la commission électorale en Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo, sur fond de contestation persistante autour du résultat du scrutin dans ce pays à l’histoire tumultueuse, jalonnée de coups d’Etats ou de tentatives, le dernier putsch remontant à 2012.

Avec 1,8 million d’habitants, la Guinée Bissau reste l’un des pays les plus pauvres au monde. Les narcotrafiquants utilisent ce territoire pour faire transiter la cocaïne d’Amérique latine vers l’Europe, avec la complicité suspectée de cadres de l’armée.

V.A.

Ces articles devraient vous intéresser :

Guinée Bissau : José Mario Vaz soutient Umaro Sissoco Embalo le candidat de l'opposition
L’UA et l’ONU travaillent à réduire la pauvreté et la faim en Afrique
Libye " Des femmes et des enfants", principales victimes des frappes aériennes intensifiées en Libye...
Libye: un ancien haut dirigeant de la rébellion anti-Kadhafi décède du coronavirus (parti)
ONU/Afrique au Conseil de sécurité entre 2021 et 2022: Djibouti tacle les manœuvres de Nairobi
RDC : 20 ans de prison requis contre Kamerhe, son conseil saisit l'ONU
Le soutien au développement de la jeunesse africaine sur la table du Conseil de sécurité de l'ONU
Seulement 16 femmes sur 192 orateurs à l’Assemblée générale de l’ONU
Libye: Paris regrette la démission de l'émissaire de l'ONU Ghassam Salamé
L’ONU plaide pour la révision de la nouvelle loi d’entente nationale au Mali
Burkina Faso : l’ONU condamne une attaque sanglante contre une église dans le village de Pansi
Guinée-Bissau: victoire de l'opposant Umaro Sissoco Embalo, contestée par son adversaire
Présidentielle contestée à Bissau: un des candidats a déclaré son intention de se faire investir au ...
Un "terrible prix à payer" si la communauté internationale échoue au Soudan, selon l'ONU
L'ONU aux dirigeants africains: ‘Luttez contre le terrorisme et les changements climatiques'
Libye : l'ONU dénonce une escalade et des "actes de représailles"
Face à l’épidémie du Coronavirus, le chef de l’ONU appelle à ne pas céder à la panique
ONU : Qui de Djibouti et du Kenya deviendra Membre permanent jusqu'en 2022 ?
RDC : plus de 260 civils ont été tués dans la région de Beni en novembre et en décembre (ONU)
Soudan : Un échec de la communauté internationale sera un "terrible prix à payer" (ONU)
Burundi : à 2 mois des élections, le risque d’atrocités reste important, selon des enquêteurs de l’O...
Burundi : l’arrestation et la condamnation de 4 journalistes fait réagir l’ONU
Soudan : l’ONU se félicite de la signature de l'accord sur la transition vers un gouvernement civil
Cameroun/L'ONU se félicite de la détente en cours, Macron parlera du sujet avec Biya

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés