Obama exprime son soutien à la transition démocratique égyptienne

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

"Le président Obama a appelé aujourd'hui le maréchal Tantawi pour réaffirmer son attachement à l'étroit partenariat qui existe entre les Etats-Unis et l'Egypte, et exprimer le soutien de Washington à la transition de l'Egypte vers la démocratie", a indiqué la même source.

La Maison Blanche a également fait savoir que les deux hommes avaient discuté de la situation économique de l'Egyte, et évoqué les pourparlers en cours entre le Caire et le Fonds monétaire international (FMI) sur un programme économique visant à renflouer l'économie égyptienne vacillante.

Cette conversation téléphonique entre le président Obama et le chef militaire égyptien intervient après des discussions "productives" mercredi dernier entre le FMI et les autorités égyptiennes, portant sur la mise en oeuvre d'un programme de soutien destiné à aider le pays à relever les défis économiques auxquel il est confronté.

M. Obama a également souligné la nécessité pour l'Egypte de respecter les principes universels du droit ainsi que le rôle important joué par la société civile, y compris par les organisations non-gouvernementales (ONG), soulignant que celles-ci devaient rester capables "d'opérer librement".

A la fin de 2011, la police égyptienne a en effet fouillé sur ordre de la justice 17 bureaux appartenant à des ONG locales et étrangères, soupçonnées d'avoir recours à des financements illégaux. Les ONG visées incluaient l'Institut international républicain (IRI) et l'Insitut national démocratique (NDI). Les Etats-Unis ont vivement réagi à cette perquisition et ont exprimé leur profone inquiétude à ce sujet, menaçant même de réduire leur aide militaire à l'Egypte.