Région vulnérable au changement climatique, le centre de la Somalie touché par des inondations engendrant au moins 200 mille déplacés

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture
Vue aérienne de Beledweyne, dans le centre de la Somalie, le 12 mai 2023.

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Des inondations dans le centre de la Somalie, provoquées par la crue soudaine d’une rivière, ont fait quelque 200.000 déplacés, a indiqué samedi 13 mai un responsable régional.

La crue de la rivière Shabelle dans la localité de Beledweyne dans la région de Hiran a forcé des milliers d’habitants à abandonner leurs maisons. « Quelque 200.000 personnes sont maintenant déplacées en raison de la crue soudaine de la rivière Shabelle dans la localité de Beledeyene et leur nombre pourrait augmenter », a déclaré le gouverneur adjoint pour les Affaires sociales dans la région de Hiran, Ali Osman Hussein. « Nous faisons tout ce que nous pouvons pour aider ceux qui sont touchés », a-t-il dit à l’AFP.

Le gouverneur adjoint de la région Hassan Ibrahim Abdulle avait indiqué vendredi 12 avril que « trois personnes avaient été tuées par les inondations ».

Des habitants ont dit à l’AFP avoir dû précipitamment quitter leurs maisons au milieu de la nuit cette semaine quand l’eau a commencé à submerger les rues et à inonder les bâtiments. « Tout ce qu’on a pu faire, c’est évacuer et sauver nos enfants. On n’a pris aucune affaire », a témoigné l’un d’eux, Iman Badal Omar. Dans le sud de la Somalie en mars, des pluies torrentielles avaient plongé des localités dans le chaos, détruisant ou endommageant des ponts, routes et maisons. Au moins 14 personnes sont mortes.

- Advertisement -

La Corne de l’Afrique est l’une régions les plus vulnérables au changement climatique avec des crises de plus en plus fréquentes et intenses.