Santé, Education: La Chine s’engage davantage aux côtés du Togo au premier trimestre 2024

Afriquinfos Editeur
4 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Lomé (© 2024 Afriquinfos)- La coopération sino-togolaise existante depuis les années 1970, ne cesse de s’accroitre. C’est ce qu’on peut déduire des activités menées au Togo ce vendredi, en marge de deux grands événements, notamment, la célébration de la Journée internationale de la langue chinoise ainsi que les consultations foraines gratuites menées par la mission médicale chinoise, dans la commune de Kara, ( 400 km nord de Lomé).

Au même moment que l’Institut Confucius de l’Université de Lomé célébrait la Journée internationale de la langue chinoise dans un esprit de « communauté » pour la promotion de la langue et la culture chinoise, vendredi à Lomé, la capitale togolaise, une mission médicale chinoise faisait des consultations foraines gratuites dans la commune de Kara, dans le cadre du renforcement de la coopération sanitaire entre les deux pays.

A l’Institut, la performance de l’instrument de musique traditionnel chinois guqin, la danse du dragon, un défilé de costumes traditionnels chinois, les activités de découpage et de jeux populaires chinois ont marqué la célébration. Des élèves d’une école à Lomé et les étudiants de l’Institut Confucius ont participé aux activités.

La participation des élèves à la célébration donnera un « engouement pertinent » à l’enseignement de la langue et la culture chinoise, d’après Aboudou Maman, directeur togolais de l’Institut Confucius de l’Université de Lomé, soulignant que l’institut renforçait sa sensibilisation à l’apprentissage de la langue chinoise au Togo. Selon ses explications, certaines écoles primaires et secondaires à Lomé avaient intégré le chinois dans leurs enseignements, dans un partenariat avec l’Institut Confucius, grâce auquel des enseignants de l’institut y donnent des cours de base. « Nous formons une communauté dans l’enseignement et la promotion de la langue et la culture chinoises« , a-t-il ajouté.

- Advertisement -

Liang Yingzi, enseignante de l’Institut Confucius de l’Université de Lomé, a rappelé que pour chaque activité à laquelle les élèves ont participé, ils ont pu collecter un cachet sur une carte, avec laquelle ils ont pu obtenir une petite récompense, ajoutant que cette mesure incitative a été intégrée à la célébration pour stimuler l’intérêt des élèves à explorer davantage la culture chinoise.

Quant aux consultations foraines de Kara, celles-ci s’inscrivaient dans le cadre des troisièmes Journées scientifiques, organisées par la Faculté des sciences de la santé de l’Université de Kara et la Société médicale de l’Université de Kara, sous le thème « enseignements et offres de soins de qualité en Afrique sub-saharienne : défis et perspectives« . L’équipe médicale chinoise estime avoir fourni un « appui important » lors de ces consultations foraines, soulignant avoir donné à titre gratuit des médicaments courants pour traiter les maladies, notamment les douleurs générales, le diabète, l’hypertension, etc.

La coopération sino-togolaise a permis l’arrivée d’une 26ème mission médicale chinoise au Togo à travers deux équipes, l’une basée à Lomé et l’autre au Centre hospitalier régional (CHR) de Kara.

Vignikpo Akpéné