Mauritanie
25 juillet 2013

Recensement électoral : 800 centres de recensement seront ouverts en Mauritanie

NOUAKCHOTT(Xinhua) – Quelque 800 centres de recensement seront ouverts, du 25 juillet au 7 septembre sur l’ ensemble du territoire mauritanien pour le Recensement administratif à vocation électorale (RAVEL), a appris Xinhua de source officielle mercredi.

Mauritanie

Mauritanie : un policier tabassé dans un centre d’enrôlement de Nouakchott

NOUAKCHOTT (© 2013 Afriquinfos) – Un jeune homme venu se faire enrôler s’en prend violemment à un policier au centre d’enrôlement de Sebkha

Lire la suite »
18 juillet 2013 Mauritanie

Mauritainie: Le maire de Nouakchott sommé de rembourser 1,7 million de dollars

NOUAKCHOTT (Xinhua) – L’Inspection générale d’Etat (IGE) a sommé hier le maire de Nouakchott, Ahmed Ould Hamza, de rembourser 1,7 million de dollars américains dépensés « abusivement » pour des frais de mission, selon un rapport récent du contrôle d’Etat.

Lire la suite »
15 juillet 2013 Mauritanie

Mauritanie : Un Canadien condamné à 18 mois de prison pour tentative de rejoindre les camps d’AQMI

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La cour d’appel de Nouakchott a condamné, dimanche, à 18 mois de prison le Canadien Aaron Yoon, jugé pour tentative de rejoindre les camps d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) dans le nord du Mali via la Mauritanie, a-t-on appris de source judiciaire.

Lire la suite »
5 juillet 2013 Mauritanie

La Mauritanie appelle à l’apaisement en Egypte

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Mauritanie « a pris acte des derniers développements sur la scène égyptienne, notamment la feuille de route adoptée et la prestation de serment du président de la Haute Cour constitutionnelle, en qualité de président de la transition du pays », indique un communiqué du ministère mauritanien des Affaires étrangères, publié ce jeudi.

Lire la suite »
4 juillet 2013 Mauritanie

La Grande-Bretagne salue le rôle joué par la Mauritanie dans la lutte contre le terrorisme

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le ministre d’Etat britannique chargé du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord, Alistair Burt, a salué les efforts de la Mauritanie dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé dans la région du Sahel.

Lire la suite »
2 juillet 2013 Mauritanie

Mauritanie : Près de 600 filles mineures domestique victimes de violence en 2013 à Nouakchott

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Quelque 585 filles mineures domestiques victimes de violence ont été identifiées en 2013 dans la ville de Nouakchott, selon un rapport conjoint de l’ Association des femmes chefs de famille (AFCF) et Terre des Hommes rendu public lundi.

Lire la suite »
1 juillet 2013 Mauritanie

La Mauritanie compte produire 65% de ses besoins alimentaire en 2013

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Mauritanie prévoit la production de 65% de ses besoins alimentaires en 2013, grâce à de nouveaux aménagements agricoles qui vont booster la production céréalière, a revelé dimanche le ministre mauritanien du Développement rural.

Lire la suite »
27 juin 2013 Mauritanie

Limogeage de la ministre mauritanienne de la Culture

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Mme Cissé Mint Boide a été demise de ses fonctions de ministre de la Jeunesse, de la Culture et des Sports, rapporte l’Agence mauritanienne d’information (publique).

Lire la suite »
Mauritanie

Une femme à la tête de la télévision publique mauritanienne

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Khira Mint Cheikhany a été nommée directrice générale de la Télévision de Mauritanie (TVM), a-t-on appris jeudi de source officielle.

Lire la suite »
24 juin 2013 Mauritanie

Mauritanie : Le président de l’Assemblée nationale relance son initiative pour un consensus national

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir, a relancé son initiative pour un consensus national pouvant garantir un meilleur déroulement des élections municipales et législatives prévues entre septembre et octobre prochain en Mauritanie.

Lire la suite »
22 juin 2013 Mauritanie

Financement de la Banque mondiale pour les télécommunications en Mauritanie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Banque mondiale a accordé à la Mauritanie un financement de 30 millions USD pour le prolongement du projet de communication par câble sous-marin, a appris Xinhua de source officielle.

Lire la suite »
Mauritanie

La Mauritanie va durcir sa législation contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Un projet de loi portant modification de la loi de 2005 sur le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et l’enrichissement injustifié, a été approuvé par le gouvernement mauritanien en conseil de ministres.

Lire la suite »
18 juin 2013 Mauritanie

L’UE veut diversifier sa coopération sécuritaire avec la Mauritanie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – L’Union européenne envisage d’élargir et de « diversifier » sa coopération avec la Mauritanie  » pour pouvoir faire face aux défis sécuritaires », a affirmé, mardi à Nouakchott, le représentant spécial de l’UE pour le Sahel, Michel Riveyrand de Menthon.

Lire la suite »
17 juin 2013 Mauritanie

L’UE accorde 46 millions d’euros à la Mauritanie pour la lutte contre la pauvreté

NOUAKCHOTT (Xinhua) – L’Union Européenne a accordé à la Mauritanie un appui budgétaire de 46 millions d’euros pour  » accélérer la lutte contre la pauvreté en Mauritanie », selon un communiqué officiel publié ce dimanche.

Lire la suite »
15 juin 2013 Mauritanie

La Mauritanie compte plus de 3,3 millions d’habitants

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La population de la Mauritanie est de 3.387.886 habitants, selon les résultats d’un recensement général effectué entre mars et juin 2013.

Lire la suite »
Mauritanie

Mauritanie : Naissance d’une nouvelle coordination de l’opposition modérée

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Une nouvelle coordination politique, constituée de deux ensembles politiques de l’opposition « modérée », a été crée, vendredi à Nouakchott, ont annoncé ses promoteurs.

Lire la suite »
14 juin 2013 Mauritanie

Air Mauritius réduit considérablement ses pertes

PORT-LOUIS (Xinhua) – Air Mauritius commence à sortir du rouge avec une réduction drastique de ses pertes en 2012- 2013, selon la direction d’Air Mauritius.

Lire la suite »
13 juin 2013 Mauritanie

La sécurité de la Mauritanie est intimement liée à celle du Mali

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La sécurité de la Mauritanie « est intimement liée à la sécurité du Mali voisin parce que les deux pays partagent plus de 2.000 km de frontière, a déclaré, jeudi à Nouakchott, Ahmed Ould Daddah, leader de l’opposition politique mauritanienne.

Lire la suite »
5 juin 2013 Mauritanie

Mauritanie : Des jeunes filles gavées pour trouver un mari

NOUAKCHOTT (© 2013 Afriquinfos) – La Mauritanie est connue pour être l’un des rares pays d’Afrique où les filles sont nourries plus que les garçons : une fille sur dix est nourrie de façon forcée contre un tiers il y a environ 30 ans.

Lire la suite »
3 juin 2013 Mauritanie

Mauritaine : L’opposition revendique un bulletin de santé certifié par les médecins français du président Aziz

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Les dirigeants de onez partis de la Coordination de l’opposition (COD), ont exigé que le gouvernement mauritanien fournisse un rapport sur l’état de santé du chef de l’Etat Mohamed Ould Abdel Aziz, indique un communiqué de la COD parvenu dimanche à Xinhua.

Lire la suite »
Mauritanie

La Banque centrale de Mauritanie a réalisé un bénéfice de 41,4 millions USD en 2012

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Banque centrale de Mauritanie (BCM) a réalisé 12,5 milliards d’ouguiyas (41,4 millions USD) de bénéfice au titre de l’exercice 2012, a annoncé, lundi, un communiqué de cette institution, parvenu à Xinhua.

Lire la suite »
31 mai 2013 Mauritanie

La canicule fait neuf morts en Mauritanie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Neuf personnes, pour la plupart des enfants et des personnes âgées, ont trouvé la mort ces derniers jours en Mauritanie, suite aux températures élevées dépassant parfois les 46°C, rapporte la presse locale, citant des sources médicales.

Lire la suite »
24 avril 2013 Mauritanie

Visite en Mauritanie du Premier ministre marocain

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Abdel Ilah Ben Kirane, Premier ministre marocain, est arrivé, mardi à Nouakchott, où il doit prendre part à la 7ème session de la Haute Commission mixte de coopération mauritano-marocaine, dont les travaux commencent ce mercredi dans la capitale mauritanienne, a appris Xinhua de source officielle.

Lire la suite »
22 avril 2013 Mauritanie

Les forces de l’ordre dispersent violemment un sit-in de dockers au Port de Nouakchott

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La gendarmerie a violemment dispersé, lundi, un sit-in des dockers devant le port autonome de Nouakchott, faisant plusieurs blessés et des arrestations dans les rangs des manifestants, a appris Xihua de source syndicale.

Lire la suite »
19 avril 2013 Mauritanie

Mauritanie : Inauguration d’une centrale solaire à Nouakchott

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le chef de l’Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a inauguré jeudi à Nouakchott une centrale solaire d’une capacité de 15 MW, réalisée par la société émirati  » Masdar » avec un financement de 32 millions de dollars accordé par les Emirat Arabes Unis à la Mauritanie.

Lire la suite »
16 avril 2013 Mauritanie

Le ministre français des AE souligne la "solidité" des liens entre la France et la Mauritanie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a loué, lundi soir à Nouakchott, les relations « solides » unissant Paris et Nouakchott et salué leur « amitié »(qui) s’est traduite dans des actions concrètes »

Lire la suite »
15 avril 2013 Mauritanie

Le ministre français des AE Laurent Fabius attendu lundi à Nouakchott

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, est attendu lundi à Nouakchott pour une visite de travail de deux jours au cours de laquelle il prendra part à la réunion, mardi du Dialogue 5+5, a appris Xinhua de source diplomatique.

Lire la suite »
6 avril 2013 Mauritanie

Mauritanie : La CENI appelle à des concertations en vue "des élections transparentes"

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a appelé les partis politiques et les organisations de la société civile concernées à prendre part à des concertations en vue de l’organisation des élections transparentes globales et crédibles, rapporte l’Agence mauritanienne de presse (AMI).

Lire la suite »
5 avril 2013 Mauritanie

La Mauritanie va augmenter à 110% ses surfaces cultivables pour produire 37% de ses besoins céréaliers

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Mauritanie envisage d’augmenter à 110% les surfaces cultivables en vue de la couverture à hauteur de 37 % de ses besoins en céréales, selon son programme agricole 2013-2014, présenté en Conseil des ministres par Brahim Ould M’Bareck Ould Mohamed El Moktar, ministre du Développement rural.

Lire la suite »
4 avril 2013 Mauritanie

Plus de 2 millions de Mauritaniens ont été déjà enrôlés

NOUAKCHOTT (Xinhua) – « L’agence nationale de registre de la population et des titres sécurisés (ANRPTS) a, à ce jour, déjà enrôlé 2.364.000 citoyens », a annoncé, jeudi, devant les journalistes, Mohamed Vadel Ould El Hadrami Ould El Wely, administareur directeur de cette agence.

Lire la suite »
31 mars 2013 Mauritanie

Niveau record des avoirs en devises de la Banque centrale de Mauritanie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Les réserves de la Banque centrale de Mauritanie (BCM) ont atteint un niveau record en 2012, selon le « Rapport du cabinet international d’audit externe Ernest and Young », cité, dimanche, par les médias officiels.

Lire la suite »
25 mars 2013 Mauritanie

Mauritanie : Arrivée à Nouakchott de trois présidents pour la XVème conférence de l’OMVS

Nouakchott (Xinhua) – Les présidents Macky Sall du Sénégal, Dioncounda Traoré du Mali et Alpha Condé de Guinée, sont arrivés dimanche soir à Nouakchott, où ils devront prendre part, ce lundi, aux travaux de la 15ème session de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernements de l’Organisation de mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS).

Lire la suite »
21 mars 2013 Mauritanie

Mauritanie : Arrivée du Premier ministre algérien

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le chef du gouvernement algérien Abdel Maleck Selal est arrivé mercredi à Nouakchott pour participer aux travaux de la haute Commission mixte de coopération mauritano-algérienne, a appris Xinhua de source officielle.

Lire la suite »
19 mars 2013 Mauritanie

Mauritanie : Un mort et un blessé dans un crash d’avion militaire

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le crash d’un appareil de l’armée de l’air mauritanienne, survenu lundi au nord du pays, avec à son bord deux membres d’équipage, s’est soldé par un mort et un blessé léger, selon un communiqué rendu public par le ministère mauritanien de la Défense.

Lire la suite »
18 mars 2013 Mauritanie

Crash d’un avion de l’armée de l’air mauritanienne

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Un avion militaire de type Tucano s’est écrasé lundi près d’Aoujeft, au sud d’Atar, plus de 400 km au nord de Nouakchott, faisant un mort et un porté disparu, a-t-on appris de source sécuritaire.

Lire la suite »
17 mars 2013 Mauritanie

Crise malienne : Réunion à Nouakchott des ministres des AE des pays voisins du Mali

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Les ministres des Affaires étrangères des pays voisins du Mali se sont réunis dimanche à Nouakchott, capitale de la Mauritanie, pour discuter la crise malienne, a constaté un correspondant de Xinhua.

Lire la suite »
10 mars 2013 Mauritanie

Le président malien en visite en Mauritanie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le président malien par intérim Dioncounda Traoré est arrivé, dimanche dans la capitale mauritanienne pour une visite de travail de 48 heures, a appris Xinhua de source officielle.

Lire la suite »
1 mars 2013 Mauritanie

Mauritanie : Les municipales et les législatives prévues entre septembre et octobre prochains

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Des élections municipales et législatives seront organisées en Mauritanie, entre septembre et octobre prochains, selon un communiqué de la Commission nationale électorale indépendante rendu public vendredi.

Lire la suite »
27 février 2013 Mauritanie

La Mauritanie et le Sénégal signent un protocole d’application d’ une convention de pêche

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Mauritanie et le Sénégal ont signé, mardi à Nouakchott, un protocole d’application d’une convention de pêche et d’aquaculture conclu entre les deux pays le 25 février 2001 à Nouakchott.

Lire la suite »
8 février 2013 Mauritanie

Mandats d’arrêt contre les anciens dirigeants de la compagnie mauritano-tunisienne Mauritania Airways

NOUAKCOTT (Xinhua) – Le parquet de Nouakchott a lancé un mandat d’arrêt international contre plusieurs anciens dirigeants Mauritanie Airways pour provocation de faillite de cette compagnie de transport aérien mauritano-tunisienne crée en 2007, a appris Xinhua de source judiciaire.

Lire la suite »
4 février 2013 Mauritanie

L’enseignement demeure dépourvu de crédibilité en Mauritanie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le Premier ministre mauritanien Moulay Ould Mohamed Laghdhaf a déploré le manque de crédibilité l’enseignement en Mauritanie en dépit des différentes reformes destinées à « élever son niveau ».

Lire la suite »
25 janvier 2013 Mauritanie

Mali : Un chef du mouvement islamiste Ansar Dine arrêté par l’armée mauritanienne

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Ahmadou Ag Abdallah, dirigeant du mouvement islamiste armé malien Ansar Dine est depuis 48 heures entendu par les enquêteurs mauritaniens, après son arrestation à l’est du pays, a appris Xinhua de source sécuritaire.

Lire la suite »
23 janvier 2013 Mauritanie

La Mauritanie prône une plus grande concertation entre les pays arabes pour lutter contre le terrorisme

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le chef de l’Etat mauritanien Ould Abdel Aziz a appelé à plus de concertation entre les pays arabe pour une meilleure lutte contre le terrorisme et le crime organisé, rapporte mercredi la presse mauritanienne.

Lire la suite »
22 janvier 2013 Mauritanie

Mauritanie : Ferme condamnation de la prise d’otages en Algérie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Mauritanie a condamné énergiquement la prise d’otages en Algérie sur le site gazier d’In Amenas, selon un communiqué rendu public mardi par le ministère mauritanien des Affaires étrangères et de la Coopération.

Lire la suite »
16 janvier 2013 Mauritanie

Intervention au Mali : Des oulémas et des imams se disent "opposés" à toute participation de la Mauritanie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Plus de 30 personnalités, dont des oulémas, ont déclaré, mercredi, leur « opposition » à toute participation de la Mauritanie à l’offensive contre les islamistes armés dans le nord du Mali, a constaté un correspondant de Xinhua.

Lire la suite »
11 janvier 2013 Mauritanie

Décès du président du sénat mauritanien à Paris

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le président du Sénat mauritanien, Ba Mamadou dit M’Baré, est mort, vendredi matin à Paris, à l’âge de 66 ans, des suites d’une longue maladie, rapporte l’Agence mauritanienne d’information (AMI), citant un communiqué de la chambre haute du Parlement mauritanien.

Lire la suite »
10 janvier 2013 Mauritanie

La directrice générale du FMI se félicite des progrès de l’économie en Mauritanie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Directrice général du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, en visite en Mauritanie, s’est félicitée mercredi des progrès réalisés par la Mauritanie sur le plan économique.

Lire la suite »
6 janvier 2013 Mauritanie

Crise malienne : Django Sissoko en Mauritanie pour faire changer d’avis Nouakchott ?

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le Premier ministre malien Django Sissoko est arrivé samedi à Nouakchott pour une visite de travail, a appris Xinhua de source officielle.

Lire la suite »
27 décembre 2012 Mauritanie

Mauritanie : Liberté provisoire pour l’ancien commissaire aux droits de l’homme

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Cour de cassation de Nouakchott a accordé mercredi la liberté provisoire à Mohamed Lemine Ould Dadda, l’ancien commissaire mauritanien aux droits de l’homme, condamné en première instance à trois de prison pour détournement de biens publics, a appris Xinhua de source judiciaire.

Lire la suite »
La Mauritanie officiellement la République islamique de Mauritanie est un pays d’Afrique du Nord-Ouest. Il est le onzième plus grand État souverain d’Afrique et est bordé par l’océan Atlantique à l’ouest, le Sahara occidental au nord et au nord-ouest, l’Algérie au nord-est, le Mali à l’est et au sud-est et le Sénégal au sud-ouest. Le pays tire son nom de l’ancien royaume berbère de Maurétanie, qui a existé du 3ème siècle avant notre ère au 7ème siècle de notre ère dans l’extrême nord du Maroc et de l’Algérie modernes. Environ 90% des terres de la Mauritanie se trouvent dans le Sahara ; par conséquent, la population est concentrée dans le sud, où les précipitations sont légèrement plus élevées. La capitale et la plus grande ville est Nouakchott, située sur la côte atlantique, qui abrite environ un tiers des 4,4 millions d’habitants du pays. Le gouvernement a été renversé le 6 août 2008, lors d’un coup d’État militaire dirigé par le général Mohamed Ould Abdel Aziz. Le 16 avril 2009, Aziz a démissionné de l’armée pour se présenter aux élections présidentielles du 19 juillet, qu’il a remportées.

L’histoire de la Mauritanie

Les anciennes tribus de Mauritanie étaient des Berbères et des Africains. Les Bafours étaient principalement agricoles et parmi les premiers peuples sahariens à abandonner leur mode de vie historiquement nomade. Avec la dessiccation progressive du Sahara, ils se sont dirigés vers le sud. De nombreuses tribus berbères revendiquent des origines yéménites (et parfois d’autres arabes). Il y a peu de preuves à l’appui de telles affirmations, mais une étude ADN de 2000 sur le peuple yéménite a suggéré qu’il pourrait y avoir un lien ancien entre les peuples. D’autres peuples ont également migré vers le sud après le Sahara vers l’Afrique de l’Ouest. En 1076, les Almoravides ont conquis la grande superficie de l’ancien Empire du Ghana. La guerre de Char Bouba (1644-1644) fut l’effort final infructueux des peuples pour repousser les envahisseurs arabes yéménites de Maqil. Les envahisseurs étaient dirigés par la tribu Beni Hassan. Les descendants des guerriers Beni Hassan sont devenus la couche supérieure de la société maure. Hassaniya, un dialecte arabe bédouin qui tire son nom du Beni Hassan, est devenu la langue dominante parmi la population largement nomade. Les Berbères ont conservé une influence de niche en produisant la majorité des marabouts de la région : ceux qui préservent et enseignent la tradition islamique.

Histoire coloniale

La France impériale a revendiqué les territoires de la Mauritanie actuelle à partir de la région du fleuve Sénégal et vers le nord, à partir de la fin du XIXe siècle. En 1901, Xavier Coppolani prend en charge la mission impériale. Grâce à une combinaison d’alliances stratégiques avec les tribus Zawaya et de pressions militaires sur les nomades guerriers Hassane, il a réussi à étendre la domination française sur les émirats mauritaniens. Trarza, Brakna et Tagant ont été occupés par les armées françaises en 1903-1904, mais l’émirat du nord d’Adrar a tenu plus longtemps, aidé par la rébellion anticoloniale (ou djihad) du shaykh Maa al-Aynayn, ainsi que par des insurgés de Tagant et les autres régions. Adrar a finalement été vaincu militairement en 1912 et incorporé au territoire de la Mauritanie, qui avait été établi et planifié en 1904. La Mauritanie faisait partie de l’Afrique occidentale française à partir de 1920, en tant que protectorat et, ensuite, colonie. La domination française a entraîné des interdictions légales contre l’esclavage et la fin de la guerre entre clans. Pendant la période coloniale, 90% de la population est restée nomade. De nombreux peuples sédentaires, dont les ancêtres avaient été expulsés des siècles plus tôt, ont commencé à revenir en Mauritanie. La précédente capitale du pays sous la domination française, Saint-Louis, était située au Sénégal, donc lorsque le pays a accédé à l’indépendance en 1960, Nouakchott, à l’époque à peine plus qu’un village fortifié (« ksar »), a été choisi comme site de la nouvelle capitale de la Mauritanie.

Après avoir accédé à l’indépendance, un plus grand nombre de peuples autochtones d’Afrique subsaharienne (Haalpulaar, Soninke et Wolof) sont entrés en Mauritanie, se déplaçant dans la zone au nord du fleuve Sénégal. Formés à la langue et aux coutumes françaises, bon nombre de ces nouveaux arrivants sont devenus commis, soldats et administrateurs dans le nouvel État. Cela s’est produit lorsque les Français ont supprimé militairement les tribus Hassane les plus intransigeantes du nord. Cela a changé l’ancien équilibre des pouvoirs et de nouveaux conflits ont éclaté entre les populations du sud et les Maures. Entre ces groupes se trouvaient des origines africaines, qui font partie de la société arabe, intégrées dans une position sociale de basse caste. L’esclavage moderne existe toujours sous différentes formes en Mauritanie. Selon certaines estimations, des milliers de Mauritaniens sont toujours réduits en esclavage. Un rapport de 2012 de CNN, «La dernière forteresse de l’esclavage», de John D. Sutter, décrit et documente les cultures propriétaires d’esclaves en cours. Cette discrimination sociale est appliquée principalement contre les « Maures noirs » (Haratin) dans la partie nord du pays, où les élites tribales parmi les « Maures blancs » (Bidh’an, Arabes parlant Hassaniya et Berbères arabisés) dominent. Des pratiques d’esclavage existent également au sein des groupes ethniques d’Afrique subsaharienne du sud. Les grandes sécheresses au Sahel au début des années 70 ont provoqué des ravages massifs en Mauritanie, exacerbant les problèmes de pauvreté et de conflit. Les élites dominantes arabisées ont réagi à l’évolution des circonstances et aux appels nationalistes arabes de l’étranger, en augmentant la pression pour arabiser de nombreux aspects de la vie mauritanienne, tels que la loi et le système éducatif. C’était aussi une réaction aux conséquences de la domination française sous la domination coloniale. Divers modèles de maintien de la diversité culturelle du pays ont été suggérés, mais aucun n’a été mis en œuvre avec succès. Cette discorde ethnique a été évidente lors des violences intercommunautaires qui ont éclaté en avril 1989 (la «guerre frontalière entre la Mauritanie et le Sénégal»), mais s’est depuis apaisée. La Mauritanie a expulsé quelque 70 000 Mauritaniens d’Afrique subsaharienne à la fin des années 80. Les tensions ethniques et la question sensible de l’esclavage – passé et, dans certaines régions, présent – sont toujours des thèmes puissants dans le débat politique du pays. Un nombre important de tous les groupes recherchent une société plus diversifiée et pluraliste.

La politique de la Mauritanie

La première élection présidentielle pleinement démocratique depuis 1960 a eu lieu le 11 mars 2007. L’élection a été le dernier transfert du régime militaire au régime civil après le coup d’État militaire de 2005. C’était la première fois que le président était élu au scrutin dans l’histoire du pays. L’élection a été remportée par Sidi Ould Cheikh Abdallahi, qui a été évincé par un coup d’État militaire en 2008 et remplacé par le général Mohamed Ould Abdel Aziz. Les personnalités exercent depuis longtemps une influence importante dans la politique mauritanienne – l’exercice effectif du pouvoir politique dans le pays dépend du contrôle des ressources ; capacité ou intégrité perçue; et considérations tribales, ethniques, familiales et personnelles. Le conflit entre les groupes ethniques Maures blancs, Maures noirs et non Maures, centré sur la langue, le régime foncier et d’autres questions, continue de remettre en cause l’idée d’unité nationale.

La bureaucratie gouvernementale comprend les ministères traditionnels, les agences spéciales et les entreprises paraétatiques. Le ministère de l’Intérieur contrôle un système de gouverneurs et de préfets régionaux calqué sur le système français d’administration locale. Selon ce système, la Mauritanie compte 13 régions (wilaya), dont le district de la capitale, Nouakchott. Le contrôle reste étroitement concentré dans l’exécutif du gouvernement central, mais une série d’élections nationales et municipales depuis 1992 ont produit une décentralisation limitée.

La Mauritanie a obtenu son indépendance de la France en 1960. Après l’indépendance, le président Moktar Ould Daddah, installé à l’origine par les Français, a officialisé la Mauritanie en un État à parti unique en 1964 avec une nouvelle constitution, qui a mis en place un régime présidentiel autoritaire. Le Parti du Peuple Mauritanien (PPM) de Daddah est devenu l’organisation dirigeante. Le président a justifié cette décision au motif qu’il considérait que la Mauritanie n’était pas prête pour une démocratie multipartite à l’occidentale. En vertu de cette constitution à parti unique, Daddah a été réélu lors d’élections non contestées en 1966, 1971 et 1976. Daddah a été évincé lors d’un coup d’État sans effusion de sang le 10 juillet 1978. Un comité d’officiers militaires a gouverné la Mauritanie de juillet 1978 à avril 1992. Un référendum a approuvé la constitution actuelle en juillet 1991.

L’économie de la Mauritanie

Malgré sa richesse en ressources naturelles, la Mauritanie a un PIB faible. Une majorité de la population dépend encore de l’agriculture et de l’élevage pour sa subsistance, même si la plupart des nomades et de nombreux agriculteurs de subsistance ont été contraints de pénétrer dans les villes par des sécheresses récurrentes dans les années 1970 et 1980. La Mauritanie possède d’importants gisements de minerai de fer, qui représentent près de 50% des exportations totales. Des sociétés minières d’or et de cuivre ouvrent des mines à l’intérieur. Le premier port en eau profonde du pays a ouvert ses portes près de Nouakchott en 1986. Ces dernières années, la sécheresse et la mauvaise gestion économique ont entraîné une accumulation de la dette extérieure. En mars 1999, le gouvernement a signé un accord avec une mission conjointe Banque mondiale et Fonds monétaire international sur une facilité d’ajustement structurel renforcée (FASR) de 54 millions de dollars. La privatisation reste l’un des principaux problèmes. Il est peu probable que la Mauritanie atteigne les objectifs de croissance annuelle du PIB de l’ESAF de 4 à 5%. Du pétrole a été découvert en Mauritanie en 2001 dans le champ offshore de Chinguetti. Bien que potentiellement significatif pour l’économie mauritanienne, son influence globale est difficile à prévoir. La Mauritanie a été décrite comme « une nation désertique désespérément pauvre, qui chevauche les mondes arabe et africain et est le plus récent producteur de pétrole d’Afrique, quoique à petite échelle ». Il peut y avoir des réserves de pétrole supplémentaires à l’intérieur des terres dans le bassin de Taoudeni, bien que un environnement hostile rendra l’extraction coûteuse. Le gouvernement des Émirats arabes unis, via sa ville pilote verte de Masdar, a installé de nouvelles centrales solaires fournissant 16,6 mégawatts d’électricité supplémentaires. Les centrales alimenteront environ 39 000 foyers et permettront d’économiser 27 850 tonnes d’émissions de carbone par an. La Mauritanie est classée deuxième dans l’indice des gains et pertes géopolitiques après la transition énergétique (GeGaLo Index), ce qui en fait potentiellement l’un des principaux gagnants de la transition mondiale vers les énergies renouvelables.

La démographie de la Mauritanie

En 2018, la Mauritanie avait une population d’environ 4,3 millions d’habitants. La population locale est composée de trois ethnies principales: les bidhans ou les landes blanches, les landes haratines ou noires et les ouest-africains. 53% Bidhan, 30% Haratin et 17% autres. Les estimations du bureau local des statistiques indiquent que les Bidhan représentent environ 53% des citoyens. Ils parlent l’arabe hassaniya et sont principalement d’origine arabo-berbère. Les Haratin constituent environ 34% de la population. Ils sont des descendants d’anciens esclaves et parlent également l’arabe. Les 13% restants de la population se composent en grande partie de divers groupes ethniques d’ascendance ouest-africaine. Parmi ceux-ci, les halpulaar (Fulbe) parlant le Niger-Congo, Soninke, Bambara et Wolof.

L’éducation de la Mauritanie

Depuis 1999, tous les enseignements de la première année du primaire sont en arabe standard moderne ; Le français est introduit en deuxième année et est utilisé pour enseigner tous les cours scientifiques. L’utilisation de l’anglais est en augmentation. La Mauritanie possède l’Université de Nouakchott et d’autres établissements d’enseignement supérieur, mais la majorité des Mauritaniens hautement qualifiés ont étudié à l’extérieur du pays. Les dépenses publiques d’éducation représentaient 10,1% des dépenses publiques 2000-2007.

Statut actuel

L’enseignement est obligatoire entre 6 et 14 ans. En 2002, le taux brut de scolarisation dans le primaire était de 88% et le taux net de scolarisation dans le primaire était de 68%. Les taux brut et net de scolarisation sont basés sur le nombre d’élèves officiellement inscrits à l’école primaire et ne reflètent donc pas nécessairement la fréquentation scolaire réelle. En 1996, 41,8% des enfants âgés de 7 à 14 ans fréquentaient l’école. En 2001, 61% des enfants qui ont commencé l’école primaire étaient susceptibles d’atteindre la cinquième année. Cependant, le manque d’installations scolaires et d’enseignants adéquats, en particulier dans les zones rurales, est susceptible d’entraver la pleine réalisation de l’objectif gouvernemental de l’enseignement primaire universel. en Mauritanie jusqu’en 2007 au moins. L’école publique est gratuite, mais d’autres coûts tels que les livres et les déjeuners rendent l’éducation inaccessible pour de nombreux enfants pauvres. Les défis persistants à la fourniture d’une éducation de qualité en Mauritanie incluent des taux d’abandon et de redoublement élevés, un programme scolaire inadéquat et une infrastructure nationale médiocre qui empêche les enfants de se rendre à l’école et de la retourner. En 2002, une enquête du Programme alimentaire mondial (PAM) auprès des enfants non scolarisés en Mauritanie a révélé que 25% ne fréquentaient pas l’école en raison de la nécessité de subvenir aux besoins de leur famille ou d’effectuer des travaux domestiques, et 22% ne fréquentaient pas l’école en raison de la distance à l’école.

Les langues de la Mauritanie

L’arabe est la langue officielle et nationale de la Mauritanie. La variété parlée locale, connue sous le nom de Hassaniya, contient de nombreux mots berbères et diffère considérablement de l’arabe standard moderne utilisé pour la communication officielle. Le pulaar, le soninké et le wolof servent également de langues nationales. Le français est largement utilisé dans les médias et parmi les classes instruites.

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés