Afrique
18 mai 2020

Football : la CAF au secours des clubs pour la fin des Coupes d’Afrique 

Fin des Coupes d’Afrique | La confédération Africaine de Football (CAF) vole au secours des clubs des championnats d’élite sur […]

15 mai 2020 Afrique du Nord

Tunisie : le président de la Fédération de football (FTF) candidat à la présidence de la CAF

Tunis (© 2020 Afriquinfos) – Wadi Al Jari, président de la Fédération Tunisienne de Football (FTF) sera l’année prochaine sur […]

Lire la suite »
29 avril 2020 Afrique

CAF : Mise au point d’Ahmad Ahmad sur sa succession

Le Caire (© 2020 Afriquinfos) –  De nombreuses Unes ont été barrées ces derniers jours sur le continent d’articles évoquant […]

Lire la suite »
20 avril 2020 Football

Football : les finales de la CAF suspendues jusqu’à nouvel ordre

Finales de la CAF suspendues | Ce samedi 18 avril 2020, la CAF a annoncé sa décision de suspendre également […]

Lire la suite »
13 avril 2020 Afrique

CAF : la CAN fera son retour en été après ‘Cameroun 2021’

Le Caire (© 2020 Afriquinfos) – Cameroun 2021 – Exceptionnellement la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021 se jouera en […]

Lire la suite »
3 avril 2020 Afrique du Nord

Reporté en raison du Covid-19 : le CHAN pourrait être reprogrammé plus tard en 2020

Le Caire (© 2020 Afriquinfos) – Reporté en raison du Covid-19  : le CHAN pourrait être reprogrammé – Dans un […]

Lire la suite »
2 avril 2020 Afrique du Nord

Décès de Pape Diouf : la FIFA et la CAF saluent la mémoire d’un homme qui a marqué l’histoire du football mondial

Le Caire (© 2020 Afriquinfos)- Depuis l’annonce de son décès le 31 mars à Dakar des suites du Covid-19, les […]

Lire la suite »
21 janvier 2020 Afrique de l'Ouest

CAF Awards 2019 : Sadio Mané a présenté son trophée à Macky Sall à Londres

Londres (© 2020 Afriquinfos)- Après son rendez-vous manqué avec ses compatriotes au lendemain de son sacre comme « Joueur africain de l’année », […]

Lire la suite »
La Confédération Africaine de Football ou CAF est l’organe administratif et de contrôle du football associatif africain.

La CAF représente les associations nationales de football d’Afrique, organise des compétitions continentales, nationales et interclubs, et contrôle le prix en argent, les règlements et les droits médias de ces compétitions.

La CAF est la plus grande des six confédérations continentales de la FIFA. Depuis que le nombre d’équipes en finale de la Coupe du monde est passé à 32 en 1998, la CAF s’est vu attribuer cinq places, même si cela a été porté à six pour le tournoi de 2010 en Afrique du Sud, pour inclure les hôtes.

La CAF a été créée le 8 février 1957 au Grand Hotel à Khartoum, au Soudan par des autorités fédérales égyptiennes, éthiopiennes, sud-africaines et soudanaises, à la suite d’anciennes discussions entre les autorités fédérales égyptiennes, somaliennes, sud-africaines et soudanaises, plus tôt le 7 juin 1956 à l’hôtel Avenida de Lisbonne, au Portugal. Son premier siège social a été situé à Khartoum pendant quelques mois jusqu’à un incendie dans les bureaux de l’Association soudanaise de football lorsque l’organisation a déménagé près du Caire, en Égypte. Youssef Mohamad a été le premier secrétaire général et Abdel Aziz Abdallah Salem le président. Depuis 2002, le centre administratif est situé dans la ville du 6 octobre, au Caire, en Égypte. La CAF compte actuellement 56 associations membres : 54 sont membres à part entière, tandis que Zanzibar et La Réunion sont membres associés.

L’actuel président des CAF est Ahmad Ahmad de Madagascar, qui a été élu le 16 mars 2017. Le 1er vice-président est Amaju Melvin Pinnick du Nigéria, le 2e vice-président s’appelle Constant Omari Selemani de RD Congo et le 3e vice-président est Fouzi Lekjaa du Maroc. L’actuel secrétaire général des CAF est le Marocain Hajji Mouad depuis le 11 avril 2019.

Histoire de la CAF

D’un humble début en 1957, la Confédération africaine de football (CAF) est devenue une organisation remarquable avec l’adhésion de 54 associations de football. La confédération du football africain est également responsable de l’organisation des grandes compétitions en Afrique.

Formation

La Confédération africaine de football a commencé sa formation lors du 29e Congrès de la FIFA à Berne, en Suisse, en juin 1954. L’Afrique était représentée au Congrès par quatre associations nationales: l’Égypte, qui avait rejoint la FIFA en 1923 ; affilié au Soudan en 1948 ; L’Ethiopie en 1953 et l’Afrique du Sud en 1910 et 1952. C’est lors de ce Congrès que l’Afrique a été reconnue comme un groupe de zone ayant le droit d’avoir pour la première fois un représentant au Comité Exécutif de la FIFA. Cette représentation a été reprise par l’ingénieur Abdel Aziz Abdallah Salem d’Egypte.

Ce n’était pas une tâche CAFile d’obtenir cette reconnaissance, l’Argentine a donné un coup de pied contre les sièges accordés à l’Afrique et à l’Asie en faisant valoir que le niveau du football sur ces continents n’était pas assez bon, bien qu’au Congrès précédent à Paris en 1953, il ait été convenu que l’Afrique avoir le droit d’être représenté ultérieurement. Il y a eu une longue discussion animée. La position de l’Afrique a été soutenue par la Grande-Bretagne et les pays de l’Est, 24 voix pour, 17 contre. Le Congrès a ensuite élu Abdel Aziz Abdallah Salem pour représenter l’Afrique au Comité exécutif jusqu’à la création d’une confédération. Ensuite, la délégation africaine a accepté de se réunir à Lisbonne en 1956 à l’occasion du Congrès de la FIFA pour réaliser le projet.

En raison du manque de fonds de la Fédération éthiopienne de football, Ydnekatchew Tessema n’a pas pu se rendre au congrès historique de la FIFA de 1954 à Berne, qui a reconnu l’Afrique comme zone FIFA. Les autres membres africains étaient représentés, non seulement à Berne, mais également au Congrès de Lisbonne de 1956.

Problème d’apartheid en Afrique du Sud

Un comité a également été mis en place pour étudier le cas de l’Afrique du Sud, qui dirige deux fédérations distinctes, la plus ancienne dirigée uniquement par des blancs tandis que l’autre reconnaît les autres races. La montée de l’apartheid en 1948 avait ouvert un autre front dans la lutte contre le racisme et la ségrégation dans le sport colonial. La popularité du football dans les communautés noires découle des conditions présentes dans toute l’Afrique coloniale : expansion économique, croissance urbaine massive et accès à l’éducation occidentale, bien que pour une petite minorité. Au cours des années 1950, les athlètes noirs, les organisateurs et les nationalistes ont mené une longue lutte avec les intérêts blancs enracinés renforcés par l’apartheid. Les premiers étaient organisés par la Fédération sud-africaine de football (SASF), tandis que les seconds étaient représentés par l’Association sud-africaine de football (SAFA). Au niveau international, la Fédération a mené une lutte acharnée pour la reconnaissance au sein de la FIFA. La FIFA a fini par refuser la demande d’adhésion à la Fédération car elle ne comprenait pas de blancs. L’Afrique du Sud a été suspendue de la FIFA en 1961 et est restée isolée du monde du football jusqu’en 1992 (à l’exception d’un sursis d’un an en 1963).

Créé cinq ans avant l’Organisation de l’unité africaine et le célèbre procès Rivonia qui a condamné à perpétuité Mandela, Albertina Sisulu et d’autres militants noirs sud-africains ; la Confédération africaine de football a été la première organisation internationale à oser dire non à l’apartheid alors très fort, dès 1957. À ce moment de l’histoire; L’apartheid était acceptable tant pour le Comité international olympique que pour la FIFA. Les deux institutions sportives mondiales de poids lourd ont ainsi qualifié la position sans précédent de la jeune Confédération de « mélange de politique et de sport ». Par la suite, la FIFA a déclaré à la Confédération qu’elle n’avait pas le droit d’expulser une association membre de la FIFA et a ordonné la réintégration immédiate de l’apartheid en Afrique du Sud. La nouvelle Confédération a non seulement refusé de se conformer, mais a exigé que la FIFA elle-même expulse l’association raciste de l’adhésion.

Cette première confrontation, qui aurait pu CAFilement provoquer le retrait rapide des trois associations membres africaines, s’est apaisée brièvement, lorsque la FIFA sous la présidence de l’Anglais Arthur Drewry a promis de revoir la position africaine. Cependant, il a rechuté à nouveau, après une mission d’enquête de trois hommes dirigée par le président nouvellement élu, Sir Stanley Rous, s’est rendue en Afrique du Sud et a conclu que la Fédération nationale de football n’avait rien à voir avec la discrimination raciale instituée par le gouvernement. La recommandation controversée de cette délégation de réadmettre la Fédération sud-africaine a été adoptée lors du Congrès de la FIFA au Caire en 1963.

La délégation africaine au Congrès de Lisbonne était Abdel Aziz Salem, Mohammad Latif, Youssef Mohammad (Egypte) ; Abdel Halim Mohammad, Abdel Rahim Shaddad, Badawi Mohammad Ali (Soudan) et Fred Fell (Afrique du Sud). Ils se sont réunis les 7 et 8 juin à l’hôtel Avenida et ont décidé entre autres de créer une confédération africaine de football et d’organiser une compétition entre pays à partir de 1957 à Khartoum, au Soudan, où les statuts et règlements du nouvel organisme seraient établis.

La Coupe d’Afrique des Nations est née

L’Assemblée constitutionnelle de la CAF a eu lieu le 8 février 1957 au Grand Hôtel de Khartoum. Étaient présents Abdel Aziz Salem, Mourad Fahmy, Galal Koreitem, Moustafa Kamel Mansour et Youssef Mohammad représentant l’Égypte, Ydnekatchew Tessema, le général Aman Andom et Guebeyehu Double (Éthiopie), Abdel Halim Mohammad, Abdel Rahim Shaddad, Badawi Mohammad Ali et Ahmad Mohammad Singawi (Soudan) et Fred Fell (Afrique du Sud). Le fondement des statuts de la CAF est venu des statuts proposés par Tessema et Shaddad tandis que des règlements ont également été élaborés pour la Coupe d’Afrique des Nations. L’ingénieur Salem a été élu premier président des CAF tandis que Tessema, Abdel Halim et Fell ont été élus membres du comité exécutif avec Youssef Mohamed comme premier secrétaire général honoraire. La première Coupe d’Afrique des nations a débuté le 10 février sans l’Afrique du Sud, qui a été disqualifiée après avoir omis de présenter une équipe multiraciale.

L’Éthiopie a eu un laissez-passer pour la finale, tandis qu’au stade de Khartoum, les Égyptiens ont battu la nation hôte 2:1. La finale a été beaucoup plus CAFile pour l’Égypte ; 4: 0 contre l’Ethiopie, tous les buts ont été marqués par Mohammad Diab El Attar, également connu sous le nom de « Ad-Diba », qui a terminé le tournoi en tant que meilleur buteur avec 5 buts. Seuls deux matchs ont été joués pour donner à l’Égypte le premier titre de champion d’Afrique.

L’hymne des CAF

Le 18 septembre 2007, la CAF a lancé un concours pour tous les compositeurs africains afin de créer son hymne. L’hymne CAF est une composition musicale, sans paroles, qui reflète le patrimoine culturel et la musique africaine. La durée de l’hymne est de 74 secondes. L’hymne choisi a été publié pour la première fois sur le site le 16 janvier 2008. L’utilisation de l’hymne et de son compositeur est encore inconnue.

Dirigeants actuels

  • Ahmad Ahmad : Président
  • Constant Omari Vice-président
  • Fouzi Lekjaa Vice-président
  • Mouad Hajji Secrétaire général
  • Essameldin Agha Secrétaire général par intérim
  • Mohamed El Sherei Trésorier
  • Junior Binyam Responsable Médias et Communication

Membres et zones des CAF

Zones régionales

Ligue nationale de la CAF

Zone 1 des CAF – Zone Nord

  • Algérie
  • Egypte
  • Libye
  • Maroc
  • Tunisie

Zone 2 des CAF – Zone Ouest A

  •  Cap-Vert
  • Gambie
  • Guinée
  • Guinée-Bissau
  •  Libéria
  • Mali
  •  Mauritanie
  •  Sénégal
  •  Sierra Leone

Zone 3 des CAF – Zone Ouest B

  •  Bénin
  • Burkina Faso
  • Ghana
  • Côte d’Ivoire
  •  Niger
  • Nigeria
  • Togo

Zone 4 des CAF – Zone centrale

  •  Cameroun
  •  République centrafricaine
  • Tchad
  • Congo
  • Congo
  •  Guinée Équatoriale
  • Gabon
  •  São Tomé et Príncipe

Zone 5 des CAF – Zone Centre-Est

  •  Burundi
  • Djibouti
  • Érythrée
  • Éthiopie
  •  Kenya
  • Rwanda
  •  Somalie
  • Soudan du Sud
  • Soudan
  • Tanzanie
  •  Ouganda

Zone 6 des CAF – Zone Sud

  • Angola
  • Botswana
  • Comores
  • Eswatini
  • Lesotho
  •  Madagascar
  •  Malawi
  • Maurice
  •  Mozambique
  •  Namibie
  • Seychelles
  • Afrique du Sud
  • Zambie
  • Zimbabwe

Compétitions

Compétitions CAF

Équipes nationales:

  • Coupe d’Afrique des Nations
  • Championnat d’Afrique des Nations
  • Coupe d’Afrique des Nations U-23
  • Coupe d’Afrique des Nations U-20
  • Coupe d’Afrique des Nations U-17
  • Coupe d’Afrique des Nations Femmes
  • Qualification pour la Coupe du Monde Féminine Africaine U-20
  • Coupe d’Afrique des Nations U-17 féminine
  • Coupe d’Afrique des Nations de Futsal
  • Coupe d’Afrique des Nations de Beach Soccer

Clubs :

  • Ligue des champions de la CAF
  • Coupe de la Confédération CAF
  • Super Coupe de la CAF

Défunt

  • Coupe des vainqueurs de coupe d’Afrique

Inter Continental

  • Coupe des nations arabes
  • Championnat des clubs arabes

Défunt

  • Coupe afro-asiatique des nations
  • Championnat des clubs afro-asiatiques
  • Coupe UEFA-CAF Meridian

Régional

  • Coupe CECAFA
  • Coupe des Nations WAFU
  • Coupe Amilcar Cabral
  • Coupe COSAFA
  • Coupe CEMAC
  • Coupe UNIFCAF (U-17)
  • Tournoi U-23 de l’UNAF

International

La principale compétition pour les équipes nationales masculines de la Coupe d’Afrique des nations a débuté en 1957. En 2009, la CAF a commencé à organiser une autre compétition pour les équipes nationales masculines, le Championnat d’Afrique des nations composé exclusivement de joueurs nationaux participant au championnat national. La CAF organise également des compétitions nationales pour les moins de 20 ans et les moins de 17 ans. Pour les équipes nationales féminines, la CAF gère la Coupe d’Afrique des Nations Femmes pour les équipes nationales seniors et la qualification de la Coupe du Monde Féminine Africaine U-20 au niveau des moins de 20 ans, depuis 2008 il y a une Coupe d’Afrique des Nations U-17 féminine pour les moins de 20 ans.

Club

La CAF organise également les deux principales compétitions interclubs en Afrique: la Ligue des champions de la CAF a eu lieu pour la première fois en 1964 et était connue sous le nom de Coupe d’Afrique des clubs champions (ou simplement Coupe d’Afrique) jusqu’en 1997 ; et la Coupe de la Confédération de la CAF, destinée aux vainqueurs de coupes nationales et aux équipes de haut niveau, a été lancée par la CAF en 2004 en tant que successeur de la Coupe des vainqueurs de coupe d’Afrique (commencée en 1975). Une troisième compétition, la Coupe CAF, a débuté en 1992 et a été absorbée par la Coupe de la Confédération CAF en 2004.

La Super Coupe de la CAF, qui oppose les vainqueurs de la Ligue des Champions aux vainqueurs de la Coupe des Confédérations de la CAF (précédemment vainqueurs de la Coupe des vainqueurs de coupe), a vu le jour en 1992.

Le Championnat Afro-Asiatique des Clubs a été organisé conjointement avec l’AFC entre les vainqueurs de la Ligue des Champions CAF et les vainqueurs de la Ligue des Champions AFC. Le dernier championnat afro-asiatique des clubs a eu lieu en 1998.

Sponsors

En octobre 2004, MTN a conclu un contrat de quatre ans pour parrainer les principales compétitions du football africain. Cet accord, d’une valeur de 12,5 millions de dollars, était le plus gros contrat de parrainage de l’histoire du sport africain à cette époque.

En juillet 2009, Orange a signé un accord de huit ans pour parrainer les grandes compétitions du football africain. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués, mais la CAF avait, l’année précédente, mis en valeur 100 millions d’euros pour un ensemble complet et à long terme de ses concours lors de l’ouverture des offres d’un nouveau sponsor. L’accord incluait la Coupe d’Afrique des Nations, la Ligue des Champions de la CAF, la Coupe de la Confédération CAF, la Super Coupe de la CAF, le Championnat d’Afrique des Nations et le Championnat d’Afrique des Jeunes.

En juillet 2016, Total a remplacé Orange en tant que sponsor principal et a obtenu un programme de sponsoring de huit ans de la Confédération Africaine de Football (CAF) pour une valeur de 950 millions d’euros pour soutenir ET de ses principales compétitions, dont les Champions de la CAF Ligue, rebaptisée Total CAF Champions League.

Les principaux commanditaires actuels des CAF sont :

  • 1XBET
  • Total
  • Visa
  • Gilead
  • Céréales de Temmy
  • Orange
  • Continental
  • Yamaha
 
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés