L’état de la pandémie en Afrique au 11 mai 2020

Pandémie de la Covid-19 en Afrique

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos) – Pandémie en Afrique – Le continent comptait ce lundi 11 mai, 64 214 cas confirmés de coronavirus, et 2 293 décès dus à la maladie,  et ce avec l’Afrique du Sud, qui est le pays le plus touché pour avoir franchi la barre des 10 000 cas, devant l’Égypte et le Maroc, selon les chiffres du Centre de prévention des maladies de l’Union africaine (CDC).

Sur le continent africain, où le nombre de décès liés au Covid-19 reste peu élevé, les autorités nationales tentent, via des mesures plus ou moins restrictives, de freiner la propagation du Coronavirus et s’organisent pour prendre en charge rapidement les malades.

Mise à jour quotidiennement, cette carte évolutive dresse le panorama en temps réel de l’état d’avancée de la maladie. Elle se concentre sur trois variables : le nombre de décès liés au virus, le nombre total de cas déclarés depuis le début de l’épidémie, et le nombre de guérisons recensées. En passant votre souris sur chaque pays, vous pourrez visionner le détail de ces informations par pays, mais aussi les différentes mesures de restriction mises en place. La couleur de la carte est désormais graduée selon le nombre de décès.

Andry Rajoelina défend le Covid Organics

Dans une interview à RFI et France 24, le président malgache a longuement défendu le mélange de plantes, dont l’artemisia, qu’il vante à ses pairs africains sous le nom de Covid Organics. La semaine dernière, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a rappelé à l’ordre les dirigeants qui auraient la tentation de promouvoir certains remèdes sans tests scientifiques, comme la tisane présentée par Andry Rajoelina, et envoyée à certains pays du continent. Le président malgache affirme que pour l’OMS et pour les critiques, « le problème, c’est que ça vient d’Afrique ».

Parmi les derniers destinataires, le Tchad a reçu 600 doses, selon le ministre de la Santé, qui compte les donner aux malades du Covid-19 « en complément alimentaire ». « Nous n’avons pas changé notre protocole thérapeutique », a précisé le ministre à l’AFP. Les éventuels effets de cette tisane n’ont été validés par aucune étude scientifique.

Amende et prison en cas de non-port du masque au Tchad

Par ailleurs, les Tchadiens qui ne respectent pas l’obligation de porter un masque dans les lieux publics sont, depuis hier dimanche 10 mai, passibles d’une amende de 2 000 francs CFA (3,5 euros) et éventuellement d’une peine pouvant aller jusqu’à 15 jours d’emprisonnement, selon un arrêté signé par le ministre de la Défense et de la Sécurité, Mahamat Abali Salah.

Confronté à une forte hausse des cas la semaine dernière avec 322 cas et 31 décès ce lundi soir, le gouvernement a interdit jeudi 7 mai la sortie de 23 villes du pays pendant deux semaines. Le port du masque obligatoire avait déjà été annoncé mi-avril avant que le gouvernement se rétracte, confessant le manque de matériel de protection disponible.

500 nouveaux cas dans une usine du Ghana après le déconfinement

Plus de 500 nouveaux cas ont été détectés dans une seule et même usine à Tema, sur la côte atlantique. Un seul ouvrier a suffi pour tous les contaminer, d’après le président ghanéen Nana Akufo-Addo qui a prolongé dimanche 10 mai l’interdiction des rassemblements, la fermeture des frontières, celle des écoles et des universités, jusqu’à la fin du mois. Son gouvernement a en revanche levé la restriction de déplacements il y a trois semaines tout en menant une campagne massive de tests du coronavirus au Ghana, y compris pour les cas asymptomatique, une approche sans équivalent en Afrique.

Assouplissements au Togo et en Côte d’Ivoire

Le couvre-feu en vigueur depuis le 2 avril au Togo du au Coronavirus est réaménagé depuis hier soir, il est désormais de 21h à 5h du matin. À noter que les services publics devaient rouvrir aujourd’hui de 8h à 16h.

En Côte d’Ivoire, les mesures restrictives pour restreindre la propagation du Coronavirus ont été allégées : il n’y a plus de couvre-feu à l’intérieur du pays, mais il reste en vigueur à Abidjan, de 23h à 4h du matin, pour l’instant jusqu’au 15 mai. Le pays enregistre ce lundi 30 nouveaux cas de Covid-19 sur 499 échantillons prélevés et aucun nouveau décès. Le pays compte donc 1 730 cas confirmés, dont 21 décès.

I.N.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le 'Covid organics' malgache intéresse l'UA pour le traitement du Covid-19
Covid-19 : L’état de la pandémie sur le continent au 19 avril 2020
Madagascar/Présidentielle : Rajoelina et Ravalomanana au second tour le 19 décembre prochain
Sahel: 4 premiers cas confirmés de coronavirus parmi les soldats de Barkhane
Madagascar : Aucune déclaration de candidature de Rajoelina mercredi
La Covid-19, objet de friction diplomatique entre Arusha et Washington
L'état de la pandémie en Afrique au 20 avril
La Covid-19 prive le rugby africain du tournoi de Cape Town 
L’état de la pandémie en Afrique au 30 mai 2020
Droits de l’homme : Delphine Djiraïbé honoré pour son engagement
Tunisie, premier décès du Coronavirus depuis 10 jours.
L’Africa CEO Forum 2020, reporté en raison du Coronavirus
L’état de la pandémie en Afrique au 10 juin 2020
Covid-19 au Togo : inutile de compter sur la générosité d'Adebayor
Covid-19 : les 36 bénéficiaires de la suspension de la dette africaine s'entre-déchirent
Covid-19 : Déconfinement du grand marché de Ouagadougou
Afrique du Sud : plus de 200 cas de contaminations, les autorités inquiètes
Intégration africaine : report de la mise en œuvre de la ZLECA
Ethiopie : Abiy Ahmed met en garde l'opposition
Le CIAN confiant dans la résilience de l'Afrique
Coronavirus: l'Afrique tient bon, mais ne crie pas victoire
Cameroun: la lutte contre le coronavirus ravive la guerre des chefs
L’état de la pandémie en Afrique au 6 aout 2020
Madagascar : Rajoelina en mission de lobbying à Paris

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés