Les footballeuses de la sélection brésilienne toucheront désormais les mêmes primes que les hommes

Rio de Janeiro (© 2020 Afriquinfos)- C’est acté depuis le 2 septembre dernier et un communiqué de la Fédération Brésilienne de Football (CBF). Les joueuses de la sélection nationale seront payées au même titre leurs homologues masculins. Hommes et femmes recevront ainsi les mêmes primes et indemnités lorsqu’ils revêtiront le maillot de l’équipe nationale.

L’égalité salariale homme-femme est désormais de mise en équipe nationale du Brésil de football. Ainsi en a décidé la Fédération brésilienne qui l’a officialisé le 2 septembre dernier. Rogério Caboclo, Président de la CBF a précisé qu’«il n’y a plus de différence de genre, la CBF traite hommes et femmes de façon égalitaire. Ce sera le même montant pour les primes et les indemnités journalières pour les hommes et les femmes» en sélection.

Cette décision des autorités sportives brésiliennes relève du symbolique car dans le football, on encore bien loin de l’égalité homme-femme en termes de revenus notamment en club. En guise d’exemple l’écart de salaire entre les deux capitaines des deux sélections nationales brésiliennes est abyssal. Pendant que Marta touche 340.000 euro par an avec Orlando Pride (États-Unis), Neymar en est à 36 millions d’euros annuels avec le PSG.

Mais pour le football féminin cette décision de la CFB qui a été imitée le 03 septembre par la Fédération anglaise de football est une victoire. Le Brésil et l’Angleterre rejoignent l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la Finlande et la Norvège parmi les nations qui rémunèrent au même montant, ou ont l’intention de le faire, pour leurs joueuses et joueurs. Pour les championnes du monde en titre dont la Capitaine Megan Rapinoe a fait de l’égalité des salaires entre hommes et femmes de la Team USA, son cheval de bataille, il faudra encore attendre.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés