André Onana va pouvoir disputer la CAN 2021 à domicile grâce au TAS

Yaoundé (© 2021 Afriquinfos) – Suspendu en première instance par l’UEFA pour 12 mois suite à un contrôle anti-dopage positif, André Onana, broyait du noir car il ne pouvait pas disputer la Coupe d’Afrique des Nations dans son pays, à compter du 9 janvier 2022. Bonne nouvelle, cette sanction vient d’être réduite à 9 mois par le TAS, synonyme pour le joueur, d’une participation à la compétition continentale.

 André Onana a depuis la survenance de cette affaire et sa suspension pour 1 an, clamé son innocence évoquant une méprise. Le gardien de but de l’Ajax d’Amsterdam aurait selon ses dires, pris par erreur un médicament prescrit à sa femme, le «Lasimac» qui contenait des substances prohibées et qui a donné le résultat positif au contrôle anti-dopage.

L’international camerounais a alors saisi le TAS et visiblement ses arguments ont convaincu la juridiction sportive qui a réduit sa sanction à 9 mois, évoquant une «erreur» plutôt qu’une «faute significative».

Un grand soulagement pour le dernier rempart des Lions Indomptables. En effet, la grande menace qui pesait sur lui était sa non-participation à la CAN 2021 qui se tiendra à partir du 9 janvier 2022. André Onana peut reprendre l’entraînement à partir du 3 septembre prochain, et pourra renouer avec la compétition dès le 3 novembre 2021, au lieu du 3 février 2022.

Assurément l’un des meilleurs gardiens de but camerounais de sa génération, André Onana était en pleine ascension et dans les petits papiers de plus grosses écuries européennes, quand cette affaire de dopage est venue lui donner un coup d’arrêt. La réduction de sa peine ainsi qu’une participation remarquée à la CAN devraient le remettre à nouveau au devant de la grande scène.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés