La Fédération appelle à plus de sécurité dans l’organisation des matches

Afriquinfos Editeur
3 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Au siège du ministère des Sports ce mardi 6 novembre 2011, le bureau exécutif de la Ftf et le chef de ce département ministériel, entouré de ses proches collaborateurs, ont échangé avec les représentants des dix-huit clubs engagés dans la D1 pour le compte de la saison 2011-2012. Au menu des discussions, la relance de ce championnat après le drame de Gléi qui a occasionné le report de deux journées successives de cette compétition nationale.

Cette rencontre entre les principaux responsables du football local s’est aussi appesantie sur la sécurisation des matches de la D1 et surtout la protection sociale des premiers acteurs de cette discipline sportive : les joueurs. « L’assurance est devenue une nécessité et le gouvernement veut que les textes en vigueur dans le domaine sportif soient respectés », a martelé le ministre Christophe Paduhèmkou Tchao. Ce dernier fait allusion à la « Charte des activités physiques et sportives » votée en juin 2011 par l’Assemblée nationale et les Règlements généraux de la Ftf. Sur le sujet, M. Tchao a insisté sur l’état des véhicules qui servent aux déplacements des joueurs et des officiels des clubs et le renouvellement régulier de l’assurance de ces moyens de déplacement.

« Tous les clubs et les fédérations sportives doivent souscrire à un contrat d’assurance responsabilité civile et un contrat individuel d’assurance accident dans le cadre l’exercice de leurs activités comme le disposent l’article 41 de la Charte des activités physiques et sportives et l’article 28 des Règlements généraux de la Fédération Togolaise de Football », a explicité le patron des sports au Togo.

- Advertisement -

Des propos que le président de la Ftf, Gabriel Améyi confortera, en ayant la phrase suivante : « Vos préoccupations rejoignent celles de la Fédération togolaise de football et nous vous assurons que toutes les dispositions seront prises pour que le championnat puisse reprendre le 18 décembre».

Au sortir de cette rencontre d’échanges, plusieurs présidents de clubs de la D1 ont salué ce rappel à l’ordre des premiers dirigeants du football togolais et ont promis de le mettre en application.

 Afriquinfos