Football : Le match amical Egypte-Cameroun annulé en raison de problèmes sécuritaires

Afriquinfos Editeur
3 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

"En raison de problèmes sécuritaires, la Fédération égyptienne de football a informé son homologue camerounaise de l'annulation ce jour du match amical qui devait opposer l'Egypte au Cameroun le mardi 11 septembre 2011 à 19h30 (heure locale) à Alexandrie en Egypte", précise le communiqué, signé par le secrétaire général de la FECAFOOT, Tombi A Roko Sidiki.

Le match amical avorté était sensé permettre aux deux sélections les plus titrées du continent africain de préparer les compétitions à venir. Bien qu'éliminée de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) Afrique du Sud 2013 par la Centrafrique, l'Egypte, septuple championne d'Afrique avec un triplé historique réalisé en 2006, 2008 et 2010, reste en course pour le Mondial 2014 au Brésil. Au mois d'octobre, l'équipe du Cameroun, quadruple championne d'Afrique en 1984, 1988, 2000 et 2002, devra affronter la sélection du Cap Vert dans une rencontre décisive pour la qualification à la phase finale de la prochaine CAN qui se déroulera du 19 janvier au 10 février.

Au match aller du samedi dernier à Praia, le Cap Vert a battu les Lions par 2-0, laissant les médias camerounais crier "Les Lions, SOS". Le 7 septembre, l'équipe nationale du Bénin avait déjà annulé sa venue en Egypte pour un match amical, évoquant aussi des raisons de sécurité, le communiqué de la Fédération béninoise citant "des actes de violence contre le siège de la Fédération égyptienne de football".

Plusieurs centaines de supporteurs du prestigieux club Al-Ahly avaient attaqué mercredi le siège de la Fédération nationale dans le centre du Caire, sans faire de blessés. Ces "Ultras" du club protestaient contre la décision de la Fédération de reprendre le championnat avant la fin du procès dans l'affaire de la mort de plus de 70 personnes, essentiellement des supporteurs d'Al-Ahly, dans des violences après un match en février à Port-Saïd (nord).

- Advertisement -

Depuis 2011, violence et instabilité sociopolitique ayant abouti à la chute de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak empêche la tenue de toute compétition sportive dans ce pays d'Afrique du Nord. Les championnats y sont suspendus et l'équipe nationale égyptienne livre la plupart de ses matches à l'extérieur.