7e Festival International de danse contemporaine "Akini à Loubou" du 18 au 20 juillet à Libreville

Afriquinfos Editeur 11 Vues
2 Min de Lecture

Les sept compagnies artistiques internationales invitées à cette rencontre de danse contemporaine sont venues du Burkina Faso, du Sénégal, du Congo, de la République Démocratique du Congo, du Cameroun, de la France, et l'Espagne.

Au menu de cette rencontre, le public aura droit aux spectacles de danses, des ateliers de danses, aux rencontres professionnelles et débats autour de la danse contemporaine. Il y'aura aussi des ateliers artistiques au profit des enfants orphelins.

"Grâce à une écriture chorégraphique singulière, les spectateurs seront embarqués dans l'expression de la séparation et de la discorde puis progressivement vers la manifestation du partage et de la communication pour sceller cette rencontre", a indiqué Sandrin Lekongui, président dudit festival. Selon M. Lekongui, "le but principal de ce festival, est de pouvoir donner davantage une impulsion à la danse et surtout à la création contemporaine qui est une démarche artistique pour interpeller tout un chacun".

Le festival international de danse du Gabon est une initiative du jeune danseur gabonais, Sandrin Lékongui, appuyé par l'Institut Français (IF) de Libreville qui offre à chaque édition son cadre pour la prestation des artistes.

La première édition de festival danse contemporaine "Akini à Loubou" avait eu lieu du 7 au 12 février 2005. Elle avait regroupé prés d'une trentaine de danseurs venus de l'Afrique et de l'Europe.