CAN-2013 : feu vert à l’Afrique du Sud pour une organisation du tournoi à sa guise (Hayatou)

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Pour démontrer sa capacité exceptionnelle en Afrique d'organiser dans plusieurs villes cee grande compétition, la première puissance économique du continent a sollicité une mesure tout à fait aussi exceptionnelle auprès de la CAF.

Ce sera la première fois qu'un pays accueillera les participants à une phase finale de la CAN dans plus de quatre stades et villes.

"Le pays qui veut avoir l'organisation de la CAN doit avoir au minimum quatre stades. Je dis au minimum, on n'a pas dit quatre forcément. Ils (les Sud-africains, ndlr) m'ont dit qu'il y a sept villes qui ont postulé. Nous leur avons dit que vous avez le loisir de programmer d'autres villes que les quatre. Ce que nous ne voulons pas, c'est que vous programmiez la Coupe d'Afrique des nations dans moins de quatre villes", a expliqué Hayatou.

- Advertisement -

Mais avis au requérant : "Si vous avez la logistique pour déplacer les délégués, pour déplacer les arbitres, pour déplacer les équipes, nous comprenons votre problème. A la lumière de la Coupe du monde que vous avez organisée, vous avez des infrastructures qui foisonnent dans votre pays", a assuré le patron de la CAF vendredi soir à Libreville au Gabon, en marge de la 28e CAN qui a débuté le 21 janvier et prend fin dimanche.

"Pour ne pas embarrasser nos amis de l'Afrique du Sud, nous leur avons dit qu'ils ont la latitude d'organiser cette Coupe d'Afrique des nations comme ils le veulent eux-mêmes. Pourvu que ça soit à partir de quatre stades, cinq ou jusqu'à six, comme ils veulent. On leur a déjà donne l'accord à la première réunion du comité exécutif que nous avons tenue à Malabo (en Guinée équatoriale, coorganisatrice de la CAN-2012 avec le Gabon, ndlr)", a-t-il poursuivi.