Tiger Woods décline un tournoi en Arabie Saoudite malgré un gros chèque

Tiger Woods décline un tournoi en Arabie Saoudite malgré un gros chèque

Ryad (© 2019 Afriquinfos)-  L’ancien n°1 mondial de Golf ne se rendra pas en Arabie Saoudite en janvier prochain pour participer à un tournoi international qu’organise le royaume.  Tiger Woods justifie son refus par une trop longue distance à parcourir mais selon des médias spécialisés, l’affaire Khashoggi et les vives critiques  s’agissant du non-respect des droits de l’homme dont font l’objet les autorités saoudiennes, ont, à y voir quelque chose.

Pas moins de trois (3) millions de dollars ont été proposé à Tiger Woods ainsi qu’à d’autres golfeurs de renom pour prendre part au Tournoi Saudi International. Si certains athlètes seront bien présents à Ryad du 30 janvier au 02 février 2020, l’ancien n°1 mondial n’en sera pas. Questionné sur les motifs de son désistement, « le Tigre » a donné une réponse peu convaincante. Pour le multi champion de 43 ans, ce serait une trop longue distance à parcourir pour lui ajoutant « je ne veux tout simplement pas aller là-bas ». Tiger Woods avait déjà décliné l’invitation l’année dernière alors que le tournoi était organisé seulement quelques semaines après l’horrible assassinat du journaliste Jamal Khashoggi. Le nom du prince héritier Mohamed bin Salman avait été cité dans cette affaire.

A l’instar du Qatar qui accueille la Coupe du monde de football en 2022, l’Arabie Saoudite s’est lancé depuis quelques années dans une offensive diplomatique via l’organisation de prestigieux évènements sportifs. Très souvent, la monarchie du Golfe sort son chéquier pour parvenir à ses fins. C’est ainsi qu’après avoir accueilli la finale de la Super Coupe d’Italie ou des courses de Formule E,  le 15 novembre dernier, le royaume a abrité la finale du Super Classico d’Amérique du Sud opposant le Brésil à l’Argentine pour pas moins de 2,7 millions d’euros. En ce mois de décembre, le 7 prochain, le championnat du monde des poids lourds entre l’Américano-Mexicain Andy Ruiz Jr et le Britannique Anthony Joshua se tiendra dans la capitale Saoudienne ; du 12 au 14, une rencontre d’exhibition de tennis avec des têtes d’affiches à l’instar du Suisse Stan Wawrinka, du Russe Daniil Medvedev, de l’Italien Fabio Fognini, l’Américain John Isner, du Belge David Goffin et du Français Lucas Pouille, aura également lieu à Ryad en attendant le démarrage en 2020 du Rallye Dakar. L’Arabie Saoudite a obtenu d’être l’hôte des cinq prochaines éditions du mythique rallye-raid contre 15, 7 millions d’euros annuel. L’argument financier n’a visiblement pas eu d’effet sur Tiger Woods qui se dit « conscient des enjeux politiques derrière ce tournoi ».

Boniface T.

Laisser un commentaire