Ces Etats africains qui échapperont à la récession induite par le Covid-19 (FMI)

état de la pandémie en Afrique / Soutenir l'Afrique contre le Covid-19

Washington (© 2020 Afriquinfos) – Un rapport du Fonds monétaire international (FMI) publié ce mardi indique que la pandémie de coronavirus va plonger cette année les pays d’Afrique subsaharienne dans leur première récession depuis un quart de siècle, avec une baisse de 1,6% de leur produit intérieur brut (PIB).

Selon les prévisions trimestrielles mondiales publiées par le Fond, les deux géants économiques du continent – le Nigeria, son principal producteur de pétrole, et l’Afrique du Sud, la plus industrialisée – vont ainsi voir leur PIB reculer de respectivement 3,4 et 5,8%.

Sous réserve de l’ampleur que prendra l’épidémie de Covid-19 sur le continent, l’institution table toutefois sur un fort rebond des économies africaines dès 2021, avec un retour à une croissance subsaharienne estimée à +4.1%.L’Afrique reste pour l’heure relativement épargnée par l’épidémie, avec un total de quelque 15.300 cas officiellement recensés pour 835 morts, selon un décompte de l’AFP.

Mais de nombreux experts continuent à redouter une catastrophe sanitaire sur ce continent pauvre et aux systèmes de santé défaillants. Tous les pays africains « sont confrontés à une crise sanitaire, un choc sévère de la demande extérieure, un resserrement considérable du contexte financier mondial et un plongeon du prix des matières premières qui aura un impact sévère sur l’activité des exportateurs de matières premières », a résumé le FMI.

Cette tendance confirme celle publiée la semaine dernière par la Banque mondiale, qui avait anticipé une « chute brutale » de la croissance de la zone subsaharienne.

Récession : prévision de croissance en forte baisse

Les chiffres avancés la semaine dernière par la Banque mondiale étaient toutefois plus mauvais que ceux du FMI, avec des prévisions de croissance comprises entre -2,1 et -5,1% en 2020 en Afrique. Sans surprise, les récessions les plus prononcées prévues par le Fonds frappent les pays producteurs d’or noir – comme le Nigeria (-3,4%), l’Angola (-1,4%) et le Congo (-2,3%) – et de matières premières – comme la République démocratique du Congo (-2,2%) ou la Zambie (-3,5%).

Déjà en récession depuis le début de l’année, l’Afrique du Sud devrait prendre le pire bouillon du continent avec un recul de 5,8% de son PIB. Le FMI anticipe même une inquiétante augmentation de son taux de chômage déjà endémique, de 28,7% à 35,3% de sa population active.

Toutefois, quelques pays  parmi lesquels l’Ouganda (+3,5%), l’Ethiopie (+3,2%), le Sénégal (+3%) et la Côte d’Ivoire (+2,7%), selon le Fonds, émergent de ce sombre tableau et devraient garder une croissance positive en 2020.

Alors que le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a demandé dès le mois dernier au G20 d’alléger la dette des économies les plus vulnérables et de préparer un plan d’aide financière d’urgence d’une valeur de 150 milliards de dollars. De son côté, le président nigérien Mahamadou Issoufou a réclamé un « plan Marshall » pour aider l’Afrique à surmonter la crise causée par la pandémie de coronavirus.

Pour arborer dans cette même ligne, le pape François a appelé dimanche à « réduire » voire « annuler » la dette des pays pauvres.

V.A.

 Ne ratez pas de nouvelle du Coronavirus

Covid-19: la Bceao prend des mesures urgentes pour gérer la pandémie

Covid-19/ Ethiopian Airlines perd plus de 500 millions de dollars et appelle à l’aide

Virus: le Maroc annonce un recours inédit à la ligne de précaution du FMI

Ces articles devraient vous intéresser :

Crise liée au Covid-19 : Des footballeurs africains solidaires de leurs concitoyens
COVID-19 AU Sénégal : Pour mieux contenir le coronavirus le président proroge d'un mois l'état d'urg...
Lutte contre le Covid-19 : le Mali prend des mesures et apporte un financement
Impact du Covid-19 : l’ONU demande 2.500 milliards de dollars pour les pays en développement
Mali : KeyOpsTech signe un partenariat avec ‘La Poste du Mali’ et dresse un bilan positif de son act...
Lutte contre le COVID-19 : les Red Devils offrent 30% de leurs salaires aux hôpitaux de Manchester
Kenya: le président s'excuse pour les brutalités policières
Manu Dibango, la légende de l’Afro-Jazz décède du coronavirus
Covid-19: Fitch anticipe une dégradation de la note de plusieurs États africains dont des pays pétro...
La BCEAO soutient ses Etats membres dans l'émission des "Bons Covid-19"
Ramadan et Coronavirus : L'OMS émet des recommandations
Coronavirus: accord de principe du FMI sur une aide de 221 millions de dollars au Sénégal
Covid-19: L'isolement d'Abidjan nourrit la fuite de produits agricoles à la frontière avec le Ghana
Coronavirus: L’état de la pandémie en Afrique au 29 mai 2020
Coronavirus en Afrique, six pays officiellement épargnés par le virus
(COVID-19) : Le parlement français adopte une loi instaurant l'état d'urgence sanitaire pour deux mo...
Littérature : l’Algérien Abdelouahab Aissaoui, lauréat de l’IPAF 2020
L’état de la pandémie en Afrique au 19 juin 2020
L’état de la pandémie en Afrique au 15 juillet
Tunisie: des centaines de précaires manifestent contre le confinement
En Côte d'Ivoire, « toutes les communes d’Abidjan ont des cas » de Covid-19 (DG santé)
Covid-19 : Les États ne doivent pas abuser des mesures d’urgence pour restreindre des contestations ...
Transferts : Khalidou Koulibaly, un footballeur très convoité
L’ex footballeur somalien Abdulkadir Mohamed Farah décède à Londres des suites du coronavirus

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés