Décès à 37 ans d’Amr Fahmy, ancien SG de la CAF et candidat à la succession d’Ahmad Ahmad

Le Caire (© 2020 Afriquinfos)- Amr Fahmy, ancien Secrétaire général de la Confédération Africaine de Football (CAF) est décédé le dimanche 23 février des suites d’une longue maladie. Le jeune dirigeant égyptien avait 37 ans et était candidat déclaré à la Présidence de la CAF.

Dans un communiqué posté sur son site officiel, la CAF a fait savoir que c’est «avec beaucoup de tristesse et d’émotions que nous avons reçu la nouvelle du choc ».  Amr Fahmy, décédé dimanche 23 février 2020 au Caire, en Égypte, après une longue maladie. Le jeune dirigeant de 37 ans souffrait de cancer.

Amr Fahmy, ancien protégé d’Ahmad  Ahmad avait été en 2017, à seulement 35 ans, nommé Secrétaire général de la CAF en remplacement du marocain Hicham El Amrani. Amr Fahmi est le fils de Mustapha Fahmy, ancien secrétaire général de la CAF, et petit-fils de Mourad Fahmy, membre honoraire et secrétaire général de la Confédération africaine de football (CAF) de 1961 à 1982.

Mais lui, n’occupera son poste que deux ans, entre novembre 2017et avril 2019. En avril 2019, il est limogé de la CAF. On apprendra dans la foulée que quelques mois plus tôt, Amr Fahmy a adressé une lettre à la FIFA dans laquelle il accusait le président de la CAF Ahmad Ahmad de corruption, de détournements et d’harcèlements sexuels sur des employées de l’instance.   Opposant d’Ahmad Ahmad, il avait en janvier dernier, officiellement annoncé sa candidature au poste de Président de la CAF sous le slogan, « Parce que l’Afrique mérite mieux » (« Because Africa deserves better »).    On ne saura jamais s’il aurait réussi à renverser l’actuelle équipe dirigeante de la  CAF.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés