Maurice toujours en tête du rapport Mo Ibrahim sur la gouvernance globale en Afrique 2020  

Maurice (© 2020 Afriquinfos)- La Fondation Mo Ibrahim vient de publier le rapport 2020 sur la bonne gouvernance en Afrique. L’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine (IIAG) qui est un outil de mesure et qui suit annuellement les performances de gouvernance dans 54 pays africains, selon les critères de sécurité et État de droit, de participation et droits de l’Homme, d’opportunités économiques durables et de développement humain, a été publié ce 16 novembre. Et chaque pays du continent est logé à différente enseigne avec une constante: le premier rang occupé par l’Ile Maurice.

Le rapport publié, souligne que, pour la dixième fois consécutive, l’île Maurice vient en tête du classement, tandis que la Somalie garde sa place de dernier en raison de l’insécurité constante qui y prévaut et qui est liée aux attaques des islamistes shebab. Toutefois, précise le rapport, la Somalie a amélioré son score en matière de gouvernance depuis 2010, particulièrement grâce à l’amélioration des infrastructures et à une plus grande égalité des sexes. Classée 54ème, la Somalie est le 7ème pays à s’être le plus amélioré au cours des dix dernières années.

En dix ans, la bonne gouvernance en Afrique s’est améliorée, et plus de 60% (61,2%) de la population africaine vit dans un pays où des progrès ont été recensés. La Directrice exécutive de la Fondation Mo Ibrahim, Nathalie Delapalme, si elle se réjouit des performances réalisées par certains pays en matière de bonne gouvernance, n’en déplore pas moins une progression globale moins dynamique.

«Depuis 2010, des progrès ont été faits par les différents gouvernements en Afrique. 60% des Africains vivent dans des pays où la gouvernance est meilleure en 2019 qu’en 2010. Cependant, depuis 2015, ces progrès ralentissent, ce qui est un peu inquiétant. La pandémie actuelle de la COVID-19 menace ceux qui ont progressé, en particulier dans le secteur économique», a-t-elle affirmée. Elle aussi salué les efforts de la Côte d’Ivoire, qui pour elle, fait partie des pays à progrès. «La Côte d’Ivoire a fait de bons progrès au cours de la dernière décennie en termes de développement humain et d’opportunités économiques», précise-t-elle.

 Le rapport indique toutefois que les Gouvernements africains n’ont pas répondu aux attentes de leurs citoyens. Par exemple en matière de sécurité et d’État de droit, même si des progrès ont été réalisés dans le domaine du développement humain et des infrastructures. Cependant, la régression constatée de certains pays de haut rang, comme l’île Maurice, le Botswana ou l’Afrique du Sud demeure inquiétante. Respectivement, ces pays sont à la première, cinquième et sixième place, mais depuis 2015, il y a un ralentissement de leur croissance.

 En définitive, la Côte d’Ivoire (18ème), la Gambie (16ème) et le Zimbabwe (33ème) figurent parmi les cinq pays qui ont le plus progressé au cours de la décennie. Mais les meilleurs élèves demeurent l’île Maurice, le Cap-Vert, les Seychelles, la Tunisie et le Botswana en matière de bonne gouvernance en Afrique, selon l’indice de la fondation Mo Ibrahim.

B.T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés