Ethiopie : fermeture des frontières terrestres pour lutter contre le Covid-19

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos)- En Ethiopie, le Premier ministre Abiy Ahmed a annoncé  ce lundi la fermeture des frontières terrestres, à l’exception de la circulation des biens jugés essentiels, pour lutter contre la propagation de la pandémie de coronavirus.

Le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique, avec quelque 100 millions d’habitants, n’a pour le moment enregistré que 11 cas officiellement déclarés, et aucun décès. Aucun confinement n’a été décrété en Ethiopie, où les rassemblements de masse sont toutefois interdits- ce qui n’a pas empêché le parti au pouvoir d’organiser plusieurs réunions publiques où les participants étaient très près les uns des autres, sévèrement critiquées sur les réseaux sociaux

Par ailleurs, le prix Nobel de la paix 2019 rappelle par ailleurs que les partis politiques doivent se plier « aux mesures de respect des distances entre individus ».

V.A.                                  

Ne ratez pas les nouvelles sur le Coronavirus en Ethiopie et dans l’Afrique

Coronavirus : Au Nigeria, les habitants d’Abuja et Lagos invités au confinement

 

Coronavirus : un traitement « prometteur » à base de chloroquine à l’essai en France

Economie : Les pertes récoltées par l’Afrique en raison du COVID-19 estimées à des milliards (CEA)

La politique de l’Éthiopie

La politique de l’Éthiopie se déroule dans le cadre d’une république parlementaire fédérale, où le Premier ministre est le chef du gouvernement. Le président est le chef de l’État, mais avec des pouvoirs largement cérémoniels. Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement. Le pouvoir législatif fédéral appartient au gouvernement et aux deux chambres du Parlement. Sur la base de l’article 78 de la Constitution éthiopienne de 1994, le pouvoir judiciaire est totalement indépendant de l’exécutif et du législatif. En 2015, les réalités de cette disposition ont été remises en question dans un rapport préparé par Freedom House.
Selon l’indice de démocratie publié par l’Economist Intelligence Unit, basée au Royaume-Uni fin 2010, l’Éthiopie était un «régime autoritaire», se classant au 118e rang des démocraties sur 167 pays. [169] L’Éthiopie a perdu 12 places sur la liste depuis 2006, et le rapport de 2010 attribue cette baisse à la répression du gouvernement contre les activités de l’opposition, les médias et la société civile avant les élections législatives de 2010, qui, selon le rapport, avaient fait de l’Éthiopie un État de facto à parti unique . Cependant, depuis la nomination d’Abiy Ahmed au poste de Premier ministre en 2018, la situation a rapidement évolué. En juillet 2015, lors d’un voyage aux États-Unis. Le président Barack Obama s’est rendu en Éthiopie, il a souligné le rôle du pays dans la lutte contre le terrorisme islamique. Obama a été le premier président américain en exercice à se rendre en Éthiopie.

Ces articles devraient vous intéresser :

Engagement du G20 sur la dette : Tidjane Thiam réagit
Coronavirus: la Fédération de football du Burundi décide la poursuite de ses championnats
Ethiopie: le TPLF, ex-parti dominant, fête ses 45 ans dans l'incertitude
Lueur d'espoir pour le développement d'un vaccin contre le coronavirus
L’état de la pandémie en Afrique au aout 13 aout 2020
Ramadan et Coronavirus : L'OMS émet des recommandations
Niger : Le chef de file de l’opposition politique nigérienne Hama Amadou libéré
Guinée : Une mission de la Cédéao attendue à Conakry
Le Maroc « peut faire figure de modèle » pour des pays européens (Média français)
Ces Etats africains qui échapperont à la récession induite par le Covid-19 (FMI)
L’ex Président congolais, Yhombi Opango, nouvelle personnalité africaine victime du Covid-19
Droits de l’homme : Delphine Djiraïbé honoré pour son engagement
Afrique du Sud : plus de 200 cas de contaminations, les autorités inquiètes
Sahel : le coronavirus ne suffit pas à dissuader les migrants
Le Burundi épargné par le COVID-19 par Dieu selon ses dirigeants
Coronavirus à Madagascar : la capitale retourne en confinement
Coronavirus: l'Afrique tient bon, mais ne crie pas victoire
L'épidémie de coronavirus va faire plonger la croissance du Burkina Faso
L’état de la pandémie en Afrique au lundi 18 mai
Covid-19 : La CNUCED projette une baisse de 25% à 40% des flux des IDE en Afrique en 2020
Covid-19 : un vaccin testé uniquement sur des populations blanches ou latino pourrait être moins eff...
Covid-19 : L’état de la Pandémie en Afrique au 27 avril 2020
Au Sénégal, le traitement par chloroquine va continuer après des résultats encourageants
L’état de la pandémie en Afrique au 23 juillet 2020

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés