Afrique
9 avril 2020

Lutte contre le Covid-19 : l’AUDA-NEPAD met en branle un plan d’action comprenant sept axes prioritaires

Johanesburg (© 2020 Afriquinfos)- | L’Agence de Développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD) apporte lui aussi sa contribution à la riposte […]

7 novembre 2019 Afrique de l'Ouest

Ibrahim Assane Mayaki honoré à Tokyo pour son engagement à renforcer le partenariat UA-Japon

Tokyo (© 2019 Afriquinfos)- C’est pour sa contribution à la promotion des relations amicales entre le Niger et le Japon et […]

Lire la suite »
17 août 2018 Célébrités

Tuberculose et Nutrition : la chanteuse sud-africaine nommée Ambassadeur de bonne volonté du NEPAD

Johannesburg (© 2018 Afriquinfos)-Yvonne Machaka, plus connu sous son nom d’artiste Yvonne Chaka Chaka est depuis le 1er août dernier, […]

Lire la suite »
31 mars 2018 Afrique australe

Tuberculose et Nutrition : la chanteuse sud-africaine nommée Ambassadeur de bonne volonté du NEPAD

Johannesburg (© 2018 Afriquinfos)-Yvonne Machaka, plus connu sous son nom d’artiste Yvonne Chaka Chaka est depuis le 1er août dernier, […]

Lire la suite »
1 décembre 2016 Afrique de l'Ouest

Défis de développement en Afrique/Dr Mayaki du NEPAD: «Il ne s’agit pas uniquement de construire des ponts et des routes, mais il faut favoriser l’inclusion sociale»

Abidjan (© 2016 Afriquinfos) –  L’édition 2016 de la semaine du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA), s’est tenue […]

Lire la suite »
31 mars 2016 Afrique de l'Ouest

Défis de développement en Afrique/Dr Mayaki du NEPAD: «Il ne s’agit pas uniquement de construire des ponts et des routes, mais il faut favoriser l’inclusion sociale»

Abidjan (© 2016 Afriquinfos) –  L’édition 2016 de la semaine du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA), s’est tenue […]

Lire la suite »
2 juin 2015 Afrique

Les plus grands PDG du monde et d’Afrique lancent un réseau d’affaires des infrastructures en marge du Forum économique mondial en Afrique du Sud

LE CAP (© 2015 APO) – Les plus grands présidents directeurs généraux du monde et d’Afrique ont lancé aujourd’hui un réseau d’affaires continental (Continental Business Network, CBN) afin d’accélérer les investissements du secteur privé de haut niveau dans les infrastructures régionales d’Afrique.

Lire la suite »
13 juillet 2012 Ailleurs

La CEDEAO signe un accord de soutien aux femmes entrepreneurs en Afrique

ADDIS ABEBA (Xinhua) – La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD) ont signé jeudi un accord pour souenir les femmes entrepreneurs africaines ( BIAWE).

Lire la suite »
24 mai 2012 Niger

Le Niger sollicite l’appui du Togo pour le poste du directeur général du BIT

LOME (Xinhua) – Le ministre nigérien de la Justice, Marou Amadou, a été dépêché mercredi à Lomé pour solliciter l’appui du Togo à la candidature de son pays au poste du directeur général du Bureau international du Travail (BIT), a-t-on appris de source officielle.

Lire la suite »

Ibrahim Hassane Mayaki (né le 24 septembre 1951) a été Premier ministre du Niger du 27 novembre 1997 au 3 janvier 2000.

Quatrième République

Sous le président Ibrahim Baré Maïnassara, qui a pris le pouvoir lors d’un coup d’État de janvier 1996, Ibrahim Mayaki a été nommé vice-ministre de la Coopération, sous la direction du ministre des Affaires étrangères, André Salifou, le 23 août 1996. Il a ensuite été nommé ministre des Affaires étrangères et des Nigériens à l’étranger en décembre 1996, poste qu’il a occupé jusqu’à ce qu’il soit nommé Premier ministre en novembre 1997.

Cinquième République

Lorsque le président Maïnassara a été renversé et assassiné en avril 1999, Ibrahim Mayaki a été reconduit dans ses fonctions par Daouda Malam Wanké, le chef du coup d’État, pour diriger le pays pendant la transition vers de nouvelles élections. Il a quitté ses fonctions après la tenue des élections à la fin de l’année.

Scandale politique américain

Selon le rapport du Sénat Select Committee on Intelligence sur les renseignements d’avant-guerre, Joe Wilson a déclaré que pendant le mandat de Ibrahim Mayaki, il avait été contacté par un homme d’affaires qui lui avait demandé de rencontrer une délégation du gouvernement irakien de Saddam Hussein, pour discuter de « l’expansion commerciale rapports. » Mayaki a interprété cela comme signifiant qu’ils voulaient discuter de la vente d’uranium yellowcake, une ressource naturelle du Niger, bien que lors de la rencontre avec la délégation, le sujet de l’uranium n’ait jamais été abordé.

Aucun des analystes de la CIA, de la DIA ou de l’INR n’a déclaré que cela donnait du poids aux affirmations selon lesquelles l’Irak tentait d’obtenir de l’uranium d’Afrique, et le vice-président (qui a demandé les informations qui ont incité Wilson à se rendre au Niger) n’a pas été informé de la question. Il n’y a aucune preuve que cette affirmation concernant la réunion d’une délégation irakienne avec Ibrahim Mayaki a été utilisée pour renforcer le dossier de la guerre, ou qu’elle était en aucune façon liée à la déclaration du président américain George W. Bush dans le discours sur l’état de l’Union de 2003 selon laquelle « Le gouvernement britannique a appris que Saddam Hussein avait récemment cherché des quantités importantes d’uranium en provenance d’Afrique », ce qui était basé sur ce que les Britanniques disent dans le rapport Butler est une preuve complètement distincte.

Fin de carrière de Ibrahim Mayaki

En août 2000, Ibrahim Mayakia créé le Cercle d’analyse des politiques publiques (Cercle d’analyse des politiques publiques), un groupe de réflexion axé sur les politiques de santé et d’éducation.

Depuis 2009, Ibrahim Mayaki dirige le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), un organisme de l’Union africaine situé à Midrand, en Afrique du Sud. En 2016, il a été nommé par Erik Solheim, président du Comité d’aide au développement, pour siéger au Groupe de haut niveau sur l’avenir du Comité d’aide au développement sous la direction de Mary Robinson. Plus tard cette année-là, il a été nommé par le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, pour faire partie du Groupe principal du Mouvement pour le renforcement de la nutrition.

Honneurs

En 2011, Ibrahim Mayaki a reçu la médaille d’officier de l’Ordre national du mérite agricole, un ordre de mérite établi par le gouvernement français en 1883.

Les publications

Outre plusieurs articles académiques, Ibrahim Mayaki a publié La Caravane Passe (Paris, Odilon Média, 1999, 210 p. ISBN 2-84213-029-4), un livre relatant son expérience politique.

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés