Scandale-Athlétisme: le fils de Lamine Diack aurait-il monnayé l’attribution des Mondiaux 2019?

Dakar (© 2016 Afriquinfos) – Alors que son père Lamine Diack, ancien président de la Fédération Internationale d’Athlétisme (IAAF) comparaît ce lundi 21 novembre à Paris pour des faits de corruption qui pèsent sur lui, c’est le nom du fils qui revient au cœur d’un nouveau scandale. Papa Massata Diack aurait selon des révélations faites par le journal français «Le Monde» vendredi dernier, perçu des fonds qataris afin de faciliter l’attribution à ce pays du Golfe les Mondiaux d’athlétisme de 2019.  

Son père Lamine Diack a régné sur l’athlétisme mondial pendant seize années, et il semble que Papa Massata Diack en a profité pour se faire une petite fortune. Sous le coup d’un mandat d’arrêt international et n’ayant échappé à une arrestation que par le refus de son pays d’origine, le Sénégal de l’extrader, le fils de Lamine Diack refait parler de lui.

A en croire «Le Monde», sa société Pamodzi Sports Consulting aurait reçu d’importants fonds en provenance «d’Oryx Qatar Sports Investments» (QSI) peu avant l’attribution des Mondiaux. Pour le média français, si rien n’indique que le montant transféré qui s’élève à 3.499.950 dollars, a servi à graisser des pattes en vue de l’accueil de la compétition, la  coïncidence entre les dates, mérite qu’on y prête attention. En 2011, période des faits, Papa Massata Diack était le consultant marketing de l’IAAF.

Le Qatar a en effet obtenu l’organisation des Mondiaux d’athlétisme de 2019. Pour l’heure, les Diack père et fils ne se sont pas encore prononcés sur cette nouvelle affaire les concernant. Papa Massata Diack pour sa part, reste terrer au Sénégal et refuse d’en sortir. Il clame toujours son innocence dans la première affaire concernant les fonds reçus par lui et son père pour couvrir les cas de dopage d’athlètes russes.

Avec ce nouveau scandale, il risque d’être de moins en moins crédible. Son père quant à lui, à moins de payer une caution ce lundi, risque de se retrouver derrière les barreaux après sa convocation chez le juge.

T.W.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés